Éveil aux langues en maternelle : une expérience en contexte urbain à Blagnac

Boubert, Audrey (2020) Éveil aux langues en maternelle : une expérience en contexte urbain à Blagnac. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Audrey.Boubert_master2.pdf


Télécharger (3MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Boubert, Audrey
Directeur de recherche: Dompmartin, Chantal
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Éveil aux langues, Maternelle, Plurilinguisme, Pluriculturalisme
Abstract: Mon mémoire de recherche porte sur les effets d'un travail d’éveil aux langues dans deux classes de maternelle. Avant toute chose, il est indispensable de préciser que ce mémoire de recherche est le fruit d’un travail coopératif avec Sophie Amalric-Fauré. Nous avons jugé particulièrement enrichissant de réaliser un travail commun et comparatif. Ainsi, il est possible de se référer à son mémoire nommé « Eveil aux langues en maternelle : une expérience en contexte rural près de Toulouse » afin de consulter l’ensemble de nos données. Au sein de nos classes respectives de maternelle (double niveau de moyenne section et grande section), nous partagions de nombreux questionnements : le plurilinguisme est-il une réalité pour les enfants de nos classes ? En sont-ils conscients ? Comment et pourquoi, intégrer le plurilinguisme aujourd’hui à l’école ? Comment favoriser l’intégration d’élèves allophones dès le cycle 1 ? Afin d’obtenir des réponses à nos interrogations, nous avons mis en place une séquence commune au sein de nos classes respectives. Cette séquence est basée sur un voyage imaginaire. Ainsi, toute la classe voyage en tapis volant à partir d’une histoire. Les élèves suivent deux enfants qui se déplacent à travers le monde. Ils découvrent de nouveaux pays, langues et cultures. Cette optique comparative nous permet d’objectiver nos résultats. Nous souhaitons ainsi voir si le contexte de classe différent (milieu rural ou urbain et élèves sensibilités au plurilinguisme et pluriculturalisme ou non) a un effet sur les résultats obtenus. Observerons-nous des attitudes, savoirs et savoir-faire similaires ? Nous faisons l’hypothèse que les trois objectifs de l’éveil aux langues (cognitif, affectif, social) peuvent être poursuivis, à l’école maternelle, quel que soit le contexte d’enseignement. Cependant, il est important de préciser que nous n’avons pas pu terminer notre projet tel que nous l’avions imaginé. La crise sanitaire liée au Covid-19 a entraîné la fermeture des écoles et par conséquent, l’interruption du face à face avec nos élèves nous ont contraintes à interrompre notre recueil de données. Nous avons donc réalisé nos analyses et comparaisons à partir des observations réalisées en amont de la fermeture de nos écoles. Nous avons observé que cette séquence d’éveil aux langues a induit chez nos élèves des effets favorables dans les dimensions cognitive, sociale et affective.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10119