L’organisation scolaire et l’attention des élèves.

Iches Weber, Julie (2020) L’organisation scolaire et l’attention des élèves. [Mémoire]

[img] Text

Julie.ICHES WEBER_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (918kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Iches Weber, Julie
Directeur de recherche: Léal, Yves
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Sciences cognitives
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Attention, Rythmes scolaires, Mémorisation
Abstract: L’attention des élèves et l’organisation scolaire peuvent susciter des interrogations quant aux possibles liens qui peuvent exister. Il n’est pas toujours facile pour les enseignants de capter l’attention de tous et surtout en même temps. C’est pourtant un facteur prédominant de la réussite lors des apprentissages. Plusieurs facteurs auront un impact sur l’attention, le manque de sommeil, l’environnement familial, les conditions de vie, etc. Ceux-ci étant des facteurs liés directement à la vie quotidienne de l’enfant. En parallèle, on retrouve les facteurs reliés à la dimension scolaire qui nous intéressent plus particulièrement ici avec les modalités de travail, l’organisation scolaire (emploi du temps, fonctionnement de l’école, aménagements prévus durant la journée...). Ce mémoire tente de répondre à la problématique autour de l’organisation scolaire et son éventuel lien avec l’attention des élèves, ainsi que les aménagements mis en place permettant de s’adapter au mieux au rythme de l’élève mais avant tout de l’enfant. Des questions de recherches sont apparues au vu de cette problématique comme les différences perceptibles entre la semaine à 4 jours et la semaine à 4 jours et demi en terme d’attention ? Mais encore, comment organiser les domaines d’enseignement en fonction de l’évolution de l’attention durant la journée ? Et pour finir, des temps calmes sont-ils organisés pendant la journée et si oui, favoriseraient-ils l'attention lors du temps de travail ? Afin de développer mes propos, je me suis concentrée sur la réalisation d’une étude comparative par le biais d’un questionnaire à destination d’enseignants des cycles 2 et 3 localisés en Haute-Vienne et en Occitanie, afin de collecter des données concernant ma problématique et les questions de recherches qui y sont associées que j’ai analysées par la suite.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10170