Entre Secte et École, les problématiques de l'éducation et de l'enseignement pour « Faire école ». Étude de cas : le pythagorisme antique.

Faucon, Corentin (2020) Entre Secte et École, les problématiques de l'éducation et de l'enseignement pour « Faire école ». Étude de cas : le pythagorisme antique. [Mémoire]

[img] Text

Corentin.Faucon_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (473kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Faucon, Corentin
Directeur de recherche: Mouze, Létitia
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Philosophie
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Philosophie
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Philosophie > Morale, éthique
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Philosophie > Philosophie de l'Antiquité, du Moyen-âge
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
Abstract: Nous avons tendance à dévaluer certains modes de vie, nous rendons criminels ou délictuels certains modes de vie. Ces modes de vie peuvent appartenir à un courant sectaire. La secte est pensée comme une idéologie alternative au sens péjoratif. Mais le terme de secte était synonyme du terme « école » dans l'Antiquité. Cela signifie que la secte serait avant tout un lieu d'éducation. Il existe de nombreuses méthodes et de nombreux contenus dans l'éducation et dans l'enseignement. L'éducation est le fait de faire évoluer des individus, de leur permettre d'acquérir certaines qualités, certaines vertus qui vont leur permettre de se développer de manière autonome dans leur environnement. L'enseignement va penser la transmission de savoirs et l'intérêt de cette transmission. Ainsi nous pourrions penser que la secte se différencie de l'école pour ses pratiques éducatives. Lorsque nous pensons la philosophie et que nous étudions la philosophie antique on s'aperçoit que des doctrines comme le platonisme ou l'aristotélisme étaient considérées comme des sectes, nous pouvons penser au terme « sectateur » qui désignait parfois le « disciple », aujourd'hui le terme sectateur n'a pas l'acception péjorative de son radical, du mot « secte », bien que dans les médias le terme soit de plus en plus dévalués et présente des adversaires politiques. Aujourd'hui nous ne considérons pas le platonisme ou l'aristotélisme comme des sectes, contrairement au pythagorisme qui a conservé cet aspect de secte, on parle moins dans son cas de l'école pythagoricienne. Et pourtant cette école philosophique a inspiré le platonisme et l'aristotélisme. Notre propos sera de penser à la fois la secte et l'école afin de déterminer si leur distinction concerne des problématiques éducatives.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10221