La réception des livres d'artistes en maternelle

Pellizzari, Léa (2020) La réception des livres d'artistes en maternelle. [Mémoire]

[img] Text

Léa.Pellizzari_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (10MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Pellizzari, Léa
Directeur de recherche: Larrivé, Véronique
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts plastiques
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Photographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Abstract: A la naissance des livres d’artistes dans les années 1960, les adultes non habitués aux galeries d’art étaient les destinataires privilégiés de ce type d’art. Au fil du temps, certains artistes se sont emparés du support livre afin d’échanger avec les plus jeunes. A l'École et plus particulièrement dans la sélection d’ouvrages pour entrer dans une première culture littéraire à l’école maternelle, de plus en plus de livres d’artistes apparaissent. Ainsi, à l’heure où de nombreux artistes se consacrent à la conception de livres dédiés à la jeunesse, il serait pertinent d’étudier leurs effets sur les activités de jeunes lecteurs. Notre recherche s'intéresse essentiellement aux activités du liseur, défini par le théoricien de la lecture Michel Picard comme le lecteur mobilisant son corps dans la découverte d’un livre. Elle nous amène à la question suivante : Quelles manipulations physiques dans la découverte des livres d’artistes par des sujets lecteurs de maternelle? Cette étude met en lumière la richesse des manipulations produites par les élèves. Les résultats montrent que les gestes de lecteurs effectués sont étroitement liés à la forme du livre, les livres « objets » à l’origine de plus de manipulations physiques que les livres dits « codex » ou livres traditionnels. Cependant, l’étude comporte deux limites. La première est liée à l’effet de mimétisme qui entraîne les élèves à reproduire les gestes de leurs camarades et la seconde concerne les élèves timides et craintifs, n’osant pas participer à l’exercice.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10240