Placer l'élève de cycle 3 au coeur de son évaluation

Haezebaert, Mélodie (2020) Placer l'élève de cycle 3 au coeur de son évaluation. [Mémoire]

[img] Text

Mélodie.Haezebaert_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Haezebaert, Mélodie
Directeur de recherche: Simon, Marie-Christine
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Évaluation formative, LSU, Livret scolaire unique
Abstract: Cette étude a pour but de déterminer des moyens pouvant permettre aux enseignants de placer leurs élèves au centre de leurs évaluations. C’est à travers les diverses fonctions de l’évaluation, le Livret Scolaire Unique, les systèmes de notation, mais aussi les différentes postures élèves que nous allons chercher des leviers utiles pour les enseignants. Ces leviers doivent servir à rendre l’élève acteur de ses évaluations, dans le prolongement de l’élève acteur de ses apprentissages, prôné par les pédagogies actives, tel que la pédagogie Freinet ou Montessori, ainsi que par le constructivisme. Les résultats de cette recherche montrent que la fonction formatrice de l’évaluation, si elle est mise en place régulièrement dans les classes, tendrait à rendre l’élève acteur de l’évaluation. Pour ce qui est du Livret Scolaire Unique, outil institutionnel, il en ressort que celui-ci est trop général et destiné à trop de publics différents. Il n’est donc pas adapté aux élèves, ce qui amène les enseignant à utiliser d’autres outils spécifiques à leur(s) classe(s) ou cycle. L’étude révèle également qu’un système permettant une individualisation du retour fait à l’élève, tel que les appréciations, est à favoriser afin de rendre celui-ci acteur. Enfin, à l’aide du jeu de postures dont dispose l’enseignant, il est nécessaire d’amener l’élève à adopter une posture scolaire mais aussi réflexive, lors des évaluations.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10284