Une approche IDM pour l’alignement collaboratif de modèles hétérogènes

Bennani, Saloua (2020) Une approche IDM pour l’alignement collaboratif de modèles hétérogènes. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Saloua.Bennani_these_1280.pdf


Télécharger (4MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: An MDE approach for collaborative alignment of heterogeneous models
Creators: Bennani, Saloua
Directeur de recherche: Coulette, Bernard
Doctoral school: MITT : Mathématiques Informatique Télécommunications de Toulouse
Research unit: Institut de Recherche en Informatique de Toulouse - IRIT
Diplôme: Doctorat en Informatique
Subjects: INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Modélisation et simulation
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Génie logiciel
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Informatique et langage
Uncontrolled Keywords: Collaboration ; Prise de décision en groupe ; Conception multi-vue ; Alignement de modèles hétérogènes ; Évolution des modèles
Mots-clés en anglais: Collaboration ; Group Decision Making ; Multi-View Design ; Heterogeneous model alignment ; Model evolution
Abstract: L’objectif principal du travail présenté dans cette thèse est de fournir une approche tirant profit de l’ingénierie collaborative pour aligner des modèles source représentant un système complexe lors d’une conception multi-vue. Ce travail part des limitations des approches d’alignement de modèles de la littérature. Nous étudions dans un premier temps les techniques offertes, par ces approches, pour fournir la fonctionnalité de cohérence inter-modèles. Ensuite, nous analysons les travaux de la littérature concernant la modélisation de la prise de décision en groupe. A l’issue de cet état de l’art réalisé en deux temps, nous avons élaboré le méta-modèle MMCollab et l’approche CAHM (pour Collaborative Alignment of HeterogeneousModels). CAHM fournit un processus collaboratif global composé de deux sous-processus. Le premier sous-processus concerne la mise en correspondance collaborative des modèles source. Il formalise les collaborations lors de l’élaboration des correspondances inter-modèles en offrant un mécanisme semi-automatique qui minimise l’implication des acteurs métier tout en garantissant la pertinence et la qualité du modèle de correspondances établi. Le deuxième sous-processus traite l’évolution des modèles et méta-modèles source, et en particulier l’impact de cette évolution sur le modèle de correspondances établi, et par conséquent sur la cohérence globale du système. Il intègre des mécanismes pour détecter et calculer l’impact des évolutions, et aussi des recommandations pour réaliser le traitement collaboratif des incohérences engendrées par les changements. CAHM s’appuie sur deux méta-modèles. Le premier, MMCollab, permet de décrire les concepts fondamentaux d’une prise de décision en groupe, notamment des patrons de prise de décision fixant les caractéristiques des méthodes d’élaboration des décisions collectives. Le deuxième méta-modèle est le Méta-Modèle de Correspondances (MMC) qui permet de définir la structure du modèle de correspondances, des correspondances et des relations typées qui les caractérisent. Nous avons développé un outil support, HMCS-Collab qui permet de mettre en oeuvre le processus global de CAHM en intégrant à la fois les aspects alignement et collaboration. Il est basé sur la plateforme Eclipse et fournit une application web permettant la mise en oeuvre de l’approche par des acteurs géographiquement distribués.
English abstract: The design of complex systems goes through a multi-view paradigm in which separate teams, from different business viewpoints, build partial source models describing the system. As they are expressed in different languages, these partial models are called heterogeneous models. The main objective of this PhD thesis is to provide an approach that leverages collaborative engineering to ensure the overall consistency of heterogeneous source models. We first study the mechanisms offered by the existing approaches of model alignment. Then, we analyze the literature on modeling group decision-making. Based on this analysis, we have developed the meta-model MMCollab, a set of pattern-based group decision-making strategies and the two subprocesses of our approach called CAHM(Collaborative Alignment of Heterogeneous Models). The first subprocess targets the collaborative matching of source models; it formalizes the collaborative development of inter-model correspondences by offering a semi-automatic mechanism that reduces the involvement of business actors while ensuring the relevance and quality of the established model of correspondences. The second subprocess deals with the evolution of source models and meta-models, and mainly with the impact of these evolutions on the established model of correspondences. Consequently, this subprocess aims at maintaining the coherence of the overall system; it incorporates mechanisms to detect and calculate the impact of changes, as well as mechanisms and recommendations to collaboratively address inconsistencies that may occur. CAHM is based on two meta-models : A meta-model describing collaboration and group decision making in particular. This meta-model, called MMCollab, describes the fundamental concepts of a group decision-making and unfolds the phases of the constitution of collective decisions. The second meta-model is the MetaModel of Correspondences (MMC). This meta-model allows to define the structure of the model of correspondences, its correspondences and the relationships’ types that characterize those latter. The approach provides a support tool, called HMCS-Collab. Il allows unrolling CAHM’s subprocesses by integrating both alignment and collaboration aspects. It is based on the Eclipse platform and provides a web application allowing a lightweight execution of the approach by distant actors.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10306