Les Caractéristiques linguistiques des slogans politiques et publicitaires : une étude contrastive. Examen du contexte américain des quinze dernières années

Keranforn-Liu, Loïc (2020) Les Caractéristiques linguistiques des slogans politiques et publicitaires : une étude contrastive. Examen du contexte américain des quinze dernières années. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Loïc.Keranforn-Liu_master2.pdf


Télécharger (4MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: The Linguistic Characteristics of Political and Advertising Slogans : a Contrastive Analysis. Focus on the American Context of the Past Fifteen Years
Creators: Keranforn-Liu, Loïc
Directeur de recherche: Pennec, Blandine
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Etudes du Monde Anglophone (DEMA)
Diplôme: M2 Etudes anglophones
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique générale
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Anglais
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
Uncontrolled Keywords: slogans,actes de langage, exhortation, politique, publicité
Mots-clés dans une autre langue: slogans, speech acts, exhortation, politics, advertising
Abstract: Bien que le slogan soit omniprésent dans nos sociétés, notamment en politique et en publicité, sa définition reste lacunaire, et la description de son fonctionnement, évasive. La présente étude vise à comprendre davantage le slogan en tant que phénomène linguistique et potentiellement phraséologique, en allant au-delà des qualités prétendument inhérentes à tout slogan attribuées par bon nombre de travaux scientifiques ; à savoir une brièveté syntaxique, un recours à la rime, une habilité à exhorter un récepteur donné de par ses seules caractéristiques linguistiques, le tout contenu dans une formule pseudo-phraséologique simplement adaptée, si ce n’est transposée, d’un contexte à un autre. À travers une étude contrastive de 310 slogans politiques et publicitaires américains, menée du point de vue de l’énonciation et de la pragmatique, cette recherche met en exergue un contraste linguistique et phraséologique significatif entre slogans politiques et publicitaires, permettant une remise en question ainsi qu’une redéfinition du slogan politique, du slogan publicitaire mais aussi de la notion même de slogan. L’hypothèse émise à la vue de multiples observations est que la forme discursive courte que nous appelons slogan ne serait peut-être qu’un maillon au sein d’un processus exhortatif et cognitif bien plus complexe, un acte de langage anticipé, dépendant d’une introduction incrémentale dédiée créée de toute pièce.
Résumé dans une autre langue: Although the slogan is omnipresent in our societies, particularly in politics and advertising, its definition remains incomplete and the description of how it works is evasive. The present study aims to further understand the slogan as a linguistic and potentially phraseological phenomenon, going beyond the qualities allegedly inherent in any slogan attributed by many scientific works; namely, syntactic brevity, the use of rhyme, the ability to exhort a given addressee by its linguistic characteristics alone, all features contained in a pseudo-phraseological formula that is simply adapted, if not transposed, from one context to another. By means of a contrastive study of 310 American political and advertising slogans, carried out from the point of view of enunciation and pragmatics, this research highlights a significant linguistic and phraseological contrast between political and advertising slogans, allowing a questioning and redefinition of the political slogan, the advertising slogan but also the very notion of slogan. The hypothesis that emerges from multiple observations is that the short discursive form we call ‘slogan’ may be only one element in a much more complex exhortative as well as cognitive process, an anticipated speech act, relying on a dedicated incremental introduction conceived from scratch.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10554