L'ambition d'un Plan de Déplacements Marchandises (PDM) face aux limites de l'action publique. Le cas de la métropole toulousaine

Angot, Laureline (2020) L'ambition d'un Plan de Déplacements Marchandises (PDM) face aux limites de l'action publique. Le cas de la métropole toulousaine. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Laureline.Angot_these_1284.pdf


Télécharger (17MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: The ambition of a scheme for transport of goods in view of the limits of public action. The case of the Toulouse metropolis
Creators: Angot, Laureline
Directeur de recherche: Dugot, Philippe
Doctoral school: TESC : Temps, Espace, Société, Culture
Research unit: Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires - LISST
Diplôme: Doctorat de Géographie et de l'Aménagement
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie urbaine
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Science politique
Uncontrolled Keywords: Logistique métropolitaine, Logistique urbaine, Transport de marchandises en ville, Plan de déplacement marchandises, Territoire, Métropole, Toulouse, Aménagement urbain, Planification, Co-construction, Politiques publiques, Administration, Réflexe logistique
Mots-clés en anglais: Urban logistics, Metropolitan logistics, Urban freight transport, Scheme for transport of goods, Territory, Metropolis, Toulouse, Urban planning, Consultation, Public policies, Administration, Logistical reflex
Abstract: Malgré des intérêts et des réponses institutionnels évolutifs, les réflexions relatives aux enjeux de la logistique, composante essentielle du fonctionnement urbain, peinent à se matérialiser par l’action. Il subsiste, de façon généralisée, un défaut de mise en œuvre pérenne des réflexions et solutions liées, une prise en compte insatisfaisante de cette thématique dans les politiques d’aménagement. Dans cette thèse, nous proposons d’examiner une possible explication à ces constats : l’influence de l’organisation et des mécanismes de la sphère politico-administrative. Par conséquent, nous avançons l’hypothèse que la mise en œuvre d’une planification logistique en milieu urbain ne peut se soustraire, au préalable, d’une structuration en interne de l’organisation politico-administrative et de l’existence d’une gouvernance logistique métropolitaine. Pour ce faire, nous basons principalement notre argumentaire sur l’analyse de l’évolution de la prise en compte de cette thématique dans les politiques d’aménagement et de transport, dans les affaires quotidiennes, de la Métropole toulousaine. Nous relevons les antagonismes et contradictions liées. Le recours à des entretiens et des questionnaires auprès de collectivités, principalement nationales, facilite une validation de nos hypothèses, une certaine généralisation mais également l’observation de spécificités toulousaines. Pour appuyer nos propos, nous tentons d’expérimenter, par le biais de l’élaboration du Plan de Déplacement Marchandises (PDM) de la métropole toulousaine, objet de notre mission opérationnelle par le biais d’un contrat de Convention Industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE), les possibilités d’agir sur les mécanismes observés pour favoriser le développement d’un réflexe logistique, possiblement garant de réponses territoriales concrètes et efficientes. Les difficultés ressenties relatives à la mise en œuvre du PDM, selon une démarche transversale, que nous considérons comme fondamentale pour l’intégration de cette thématique dans les enjeux territoriaux et les politiques d’aménagement, justifient l’approche pluridisciplinaire défendue dans cette thèse. Nous montrons que des changements dans l’organisation et les mécanismes psychosociologiques de la sphère politico-administrative pourraient avoir des incidences positives sur l’existence et, en relation, la mise en œuvre concrète d’actions publiques territoriales associées et dédiées répondant à la nécessaire transversalité du sujet.
English abstract: Scientific research and shifts in both society and economics have encouraged interest in the topic of addressing challenges in logistics, an essential component of urban functioning. However, institutions have struggled to implement concrete improvements in this area. Remaining issues include a lack of implementation of changes, low sustainability of solutions, and an overall unsatisfactory level of consideration of the challenges of logistics in planning policies. In this thesis, we propose to examine a possible explanation for these findings: the influence of the organization and mechanisms of the politico-administrative sphere. We hypothesize that the implementation of logistical planning in an urban environment cannot be separated beforehand from an internal structuring of the political-administrative organization and from the existence of metropolitan logistical governance. To this end, we mainly base our arguments on the analysis of the evolution of this theme’s consideration in planning and transport policies within the Toulouse metropolis. We highlight the related challenges and contradictions. The use of interviews and questionnaires with national authorities validates our hypotheses, allowing us to make certain generalizations but also observe specific Toulouse features. To support our remarks, we are trying to experiment, through the development of the Scheme for Transport of Good, with the possibilities of acting on the observed mechanisms. Our goal is to implement a Scheme for Transport of Good within the Toulouse metropolis through a conventional CIFRE using a multidisciplinary approach. The difficulties of implementing the Scheme for Transport of Good according to a transversal approach, which is considered fundamental for the integration of this theme in territorial issues and development policies, support our approach. These changes could promote the development of a logistical reflex within the host organization, possibly guaranteeing concrete and efficient territorial responses. We demonstrate that changes in the organization and psycho-sociological mechanisms of the politico-administrative sphere could lead to the concrete implementation of related territorial public actions responding to the fundamental transverse nature of the subject.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10558