Le chœur, un pas de côté vers la fiction. D’un chœur de corps à une choralité d’ombres dans la pièce Le Phare de Korakas

Panagiotou, Anaïs-Claire (2020) Le chœur, un pas de côté vers la fiction. D’un chœur de corps à une choralité d’ombres dans la pièce Le Phare de Korakas. [Mémoire]

[img] Text

Anaïs-Claire.PANAGIOTOU_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (4MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Panagiotou, Anaïs-Claire
Directeur de recherche: Van Haesebroeck, Elise
Divisions: UFR Lettres, Philosophie et Musique > Département Communication, Etudes visuelles et Arts de la scène (Art&Com)
Diplôme: M2 Ecriture dramatique et création scénique, à vocation européenne
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Photographie
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts du spectacle
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts du spectacle > Danse
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts du spectacle > Théâtre
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Autres langues
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres classiques > Littérature grecque
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Anthropologie sociale et ethnologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
Uncontrolled Keywords: chœur, choralité, lumière, ombre, migration, Grèce, recherche-création, écriture chorégraphique, fiction
Abstract: Quel est le rôle du chœur dans la pièce "Le Phare de Korakas" ? Quelle est sa composition ? À quelle communauté fait-il écho ? Pourrait-il prendre la parole d’un « peuple absent » ? Les réfugiés sont-ils un peuple absent ? La choralité est-elle l’ombre du chœur ? Quelle est la place de l’individu au sein du collectif ? Est-il possible de créer une communauté sur scène ? Ces questionnements divers ont fait naître une problématique : Comment écrire le chœur dans Le Phare de Korakas ? Dans un processus personnel de recherche-création - entre le travail sur le terrain, la recherche universitaire et l'écriture chorégraphique au plateau - nous avons apporté des éléments de réponse à cette problématique. Cela nous a conforté dans l'idée de penser le chœur comme un contre-monde.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10669