Les origines sociales de la Ligue Musulmane en Inde britannique, 1857-1906

Yousuf, Rose-Mary (2020) Les origines sociales de la Ligue Musulmane en Inde britannique, 1857-1906. [Mémoire]

[img] Text

Rose-Mary.Yousuf_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: The Social Origins of the All-India Muslim League, 1857-1906
Creators: Yousuf, Rose-Mary
Directeur de recherche: Goethals, Helen
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Etudes du Monde Anglophone (DEMA)
Diplôme: M2 Etudes anglophones
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire des religions > Islam
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Culture
Uncontrolled Keywords: Inde, Raj britannique, Islam, Musulmans, éducation, Syed Ahmad Khan, revitalisaton islamique, Aligarh, Ligue Musulmane indienne, religion
Mots-clés dans une autre langue: India, British Raj, Islam, Muslims,education, Syed Ahmad Khan, Islamic revivalism, Aligarh, All-India Muslim League, religion
Abstract: La faiblesse politique des musulmans indiens a été engendré par la fin de l’empire Moghul et par les conséquences de la Rébellion de 1857. L’inactivité propre aux musulmans, qui découlait de leur situation précaire, était plus complexe qu’au premier abord et résulte de leur chute dans l’échelle social et de la discrimination à laquelle il faisait face. Les meneurs musulmans, surtout Syed Ahmad Khan, se sont vite rendu compte du problème que représentait le communautarisme et l’attachement au statu quo. Non seulement, l’isolation des musulmans les aliénaient du reste de la société mais cela renforçait aussi les malentendus et les stéréotypes dont ils souffraient. Il devenait évident que la communauté musulmane avait besoin de changement pour mieux s’intégrer dans le Raj britannique qui avait bouleversé leur mode de vie. Cette transformation a été possible grâce à de nouveaux systèmes d’éducation qui, à leur tour, ont permis la création d’une élite musulmane plus moderne et un changement profond des mentalités et ainsi une modernisation du groupe religieux en question. De plus, la coopération avec les britanniques, dont le soutien permettait aux musulmans d’améliorer leur statut social et plus tard politique, a favorisé l’intégration des musulmans indiens. En outre, cette coalition avec les britanniques conduisit les musulmans à façonner leur identité en opposition aux hindous qui dominait de plus en plus la scène politique indienne. Ainsi, à travers la métamorphose des musulmans indiens, cette période de transition entre la Révolte et la création de Ligue Musulmane, on assiste à une renaissance de Islam en Inde britannique. Dans un contexte de plus en plus politisé, les musulmans se sont trouvés dans l’obligation de s’imposer et de se positionner sur le plan politique. En fait, ce sont des développement sociaux et culturels qui ont permis la revitalisation politique des musulmans qui a donc donné naissance à la Ligue Musulmane en 1906.
Résumé dans une autre langue: The movement towards representative government for Muslims in India transformed from political weakness through the decline and end of the Moghul Empire after the Great Mutiny. This movement then evolved into political dilution within the Indian National Congress and through cooperation with British rulers. Finally, it grew into a revived political power through the All-India Muslim League. Therefore, the first Muslim political party came to be thanks to social and cultural developments. It was the product of Muslim education of an elite and of mounting nationalism as well as the outcome of British disturbance of an already fragile balance between Muslims and Hindus.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10715