Analogie pour un graphisme poétique, cas de la Guadeloupe

LEVENEUR, Cynthia (2020) Analogie pour un graphisme poétique, cas de la Guadeloupe. [Mémoire]

[img] Text

Cynthia.LEVENEUR_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (18MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: LEVENEUR, Cynthia
Directeur de recherche: CAUMON, Céline
Divisions: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Design graphique, communication et édition
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
Uncontrolled Keywords: Graphisme, poétique, poésie, analogie, Guadeloupe
Abstract: L’analogie qui est pour moi un outil de création indispensable dans ma pratique m’a amené à questionner la notion de poésie et son rapport à l’image pour déterminer comment et pourquoi l’appliquer dans le graphisme. Ce mémoire analyse dans sa globalité la «poïétique poétique» c’est-à-dire le processus de création pour parvenir à une «oeuvre poétique», plus précisément ici à un «graphisme poétique». La première partie questionne le rôle du graphiste et sa façon d’aborder le «terrain», qui sera la première étape pour une pensée poétique. La seconde explore, par les mouvements artistiques comme le dadaïsme ou encore le surréalisme et par ma pratique personnelle comment construire une pensée poétique pour qu’elle devienne image poétique de façon à la rendreaccessible, lisible par un spectateur. Le spectateur a un rôle dans le processus poétique puisqu’il interprétera l’image poétique. Ce qui nous mène enfin à la dernière partie qui met en évidence la différence entre spectateur et consommateur et oppose donc poésie et graphisme-marketing. La différence est la liberté qui caractérise la poésie à laquelle l’artiste et à la fois le spectateur ont accès dans leur interprétation du monde en refusant les codes établis, or dans le cadre du marketing, les codes sont des contraintes pour le graphiste et le consommateur. Cependant, quelques caractéristiques de la poésie correspondent au marketing, la poésie serait-elle une solution pour un marketing décomplexé ?
Résumé dans une autre langue: The analogy, which for me is an essential creative tool in my practice, has led me to question the notion of poetry and its relationship to the image to determine how and why to apply it in graphics design.This thesis analyzes «poetic poetry» as a whole, that is to say the process of creation to achieve a «poetic work», more precisely here a «poetic graphic». The first part questions the role of the graphic designer and his way of approaching the «field», which will be the first step for a poetic thought.The second explores, through artistic movements such as Dadaism or even Surrealism and through my personal practice, how to construct a poetic thought so that it becomes a poetic image so as to make it accessible, readable by a spectator. The viewer has a role in the poetic process since he will interpret the poetic image. Which finally leads us to the last part which highlights the difference between spectator and consumer and therefore opposes poetry and graphic design-marketing. The difference is the freedom that characterizes poetry to which the artist and both the spectator have access in their interpretation of the world by rejecting established codes, or in the context of marketing, codes are constraints for the graphic designer and the consumer. However, a few characteristics of poetry correspond to marketing, could poetry be a solution for uninhibited marketing?
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10815