La main qui... Enjeux d'une pratique manuelle à l'heure du digital.

Moles, Léa (2020) La main qui... Enjeux d'une pratique manuelle à l'heure du digital. [Mémoire]

[img] Text

Léa.Moles_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (20MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: The hand that... Challenges of manual practice in the digital age.
Creators: Moles, Léa
Directeur de recherche: Caumon, Céline
Divisions: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Design graphique, communication et édition
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts appliqués
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts plastiques
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
Uncontrolled Keywords: Graphisme, pratique manuelle, corps, main, arts martiaux
Mots-clés dans une autre langue: Graphism, manual practice, body, hand, martial art
Abstract: Plusieurs designers de part leurs postures s’opposent aux valeurs de la société actuelle. Une société qui depuis la Révolution Industrielle du XVIII°siècle remplace les humains par des machines. Prendre le temps, ne fait plus partie des valeurs de cette société. Produire en grande quantité et vite sont les objectifs de beaucoup d’entreprises. Dans le domaine artistique et notamment dans le domaine du graphisme, le digital a poussé lentement la main en dehors de la création. La main, cet organe doté d’une grande habileté n’est plus au centre de la création. Cependant, certains designers ont une pratique manuelle. Ils manipulent, expérimentent, explorent, recherchent, n’ont pas peur de se salir. Ils osent travailler avec leur main et prendre le temps. Cependant, en quoi la main est un outil de création dans le domaine du graphisme ? Est-il possible d’engager le corps dans le graphisme ? Dans la pratique des art martiaux, notamment le karaté-dô, l’investissement du corps est omniprésent. Le corps est un tout qui va et qui vient en harmonie. Un contrôle sur son corps immobile ou en mouvement se travaille, s’exerce, s’entraîne, s’expérimente. En quoi, la pratique d’un art martial comme le karaté-dô peut être liée à une pratique du graphisme ? Réinvestir la relation et l’investissement du corps et de l’esprit présentent dans le karaté à travers le graphisme fait partie d’une posture de designer. Une posture qui met la main au centre de la création. Quels sont les enjeux d’une pratique manuelle à l’heure du digital ? Le mémoire s’articulera tout d’abord autour de la notion du corps, du geste, de la main, un art martial. Pour ensuite, étudier la notion du corps, du geste, de la main, de la pratique du graphiste. Et ainsi réaliser un essai d’abécédaire de «La main qui...» La main est un organe sensoriel d’une importante efficacité dû à son habileté à saisir, serrer, toucher, composer, manipuler... Que ne fait pas la main ?
Résumé dans une autre langue: Several designers from their postures oppose the values of today's society. A society which since the Industrial Revolution of the 18th century has replaced humans with machines. Taking the time is no longer one of the values of this society. Producing in large quantities and quickly are the goals of many companies. In the artistic field and especially in the field of graphism, digital has slowly pushed the hand outside of creation. The hand, this organ endowed with great skill, is no longer at the center of creation. However, some designers have a manual practice. They manipulate, experiment, explore, research, are not afraid to get dirty. They dare to work with their hand and take the time. However, how is the hand a creative tool in the field of graphic design? Is it possible to engage the body in the graphics ? In the practice of martial arts, especially karate-do, the investment of the body is omnipresent. The body is a whole that comes and goes in harmony. Control over one's still or moving body is work hard, practice, experience. How can the practice of a martial art like karate-dô be linked to the practice of graphism ? Reinvesting the relationship and the investment of body and mind present in karate through graphism is part of a designer posture. A posture that puts the hand at the center of creation. What are the challenges of manual practice in the digital age ? The thesis will first of all revolve around the notion of the body, the gesture, the hand, a martial art. To then study the notion of the body, the gesture, the hand, the practice of the graphic designer. And thus carry out an essay primer of "The hand which..." The hand is a sensory organ of great efficiency due to its ability to grasp, squeeze, touch, compose, manipulate... What does the hand not do?
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10829