Snapchat et l'expérience de l'hyperconnexion des adolescents âgés de 15 à 19 ans

Mauries, Catherine (2020) Snapchat et l'expérience de l'hyperconnexion des adolescents âgés de 15 à 19 ans. [Mémoire]

[img] Text

Catherine.MAURIES_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (594kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Mauries, Catherine
Directeur de recherche: Boubée, Nicole
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Education aux médias et à l'information (EMI)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Uncontrolled Keywords: Réseau social, Adolescent, Snapchat, Hyperconnexion, Sociabilité, Publicité
Abstract: Nos travaux de recherche se proposent d’explorer les raisons de l’utilisation massive du réseau social numérique Snapchat auprès de grands adolescents âgés de 15 à 19 ans. Il s’agit de comprendre en quoi ce réseau social conversationnel réussit à capter une large part des interactions juvéniles sur leurs smartphones où est utilisée l’application, notament en questionnant son design particulier et en mesurant ses effets. Certaines études scientifiques se sont intéressées à des tranches d’âge plus jeunes, à l’âge où les jeunes découvrent les réseaux sociaux et les exploitent sans recul. Il nous a semblé intéressant de confronter ces travaux aux pratiques d’adolescents plus âgés afin de mesurer la mise à distance à l’oeuvre, on non, dans les usages. Nous avons choisi pour cela de conduire une enquête qualitative, en menant des entretiens semi-directifs avec un échantillon contrasté de 18 lycéens scolarisés en filière générale et en filière professionnelle, correspondant approximativement à des milieux sociaux différents. La finalité de notre recherche est d’étudier le rôle joué par le réseau social Snapchat dans l’hyperconnexion adolescente, à partir de l’expérience exprimée par ces jeunes. Notre étude aborde les notions de sociabilité étroite avec ses pairs les plus proches,facilitée par les caractéristiques du réseau social Snapchat. Le modèle économique de la plateforme est également questionné, ainsi que le déploiement de fonctionnalités à la fois innovantes et contraignantes, conçues pour générer le maximum d’interactions juvéniles sur la plateforme, ce en quoi les adolescents y sont plus ou moins sensibles selon certains critères,dans un contexte de concurrence forte avec le mastodonte Facebook et sa filiale Instagram. Nous évoquons également l’exposition publicitaire agressive subie par certains jeunes friands du suivi quotidien des stars de la téléréalité, qui utilisent (et sont utilisés par) Snapchat et sa partie contenu médiatique pour y placer des produits. Les risques et les dérives inhérents à l’utilisation de ce réseau social impliquent pour finir une proposition de pistes pédagogiques à exploiter afin de développer l’esprit critique des adolescents face à l’usage de ce réseau social.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/11083