La qualité environnementale, une notion composite qui se construit au prise des ambiances urbaines - Enseignements tirés de l'étude de l'île du Ramier à Toulouse

Dousselin, Lucile (2020) La qualité environnementale, une notion composite qui se construit au prise des ambiances urbaines - Enseignements tirés de l'étude de l'île du Ramier à Toulouse. [Mémoire]

[img] Text

Lucile.Dousselin_master1.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Dousselin, Lucile
Directeur de recherche: Rouyer, Alice
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Villes, Habitat et Transition Ecologique
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Environnement et société
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Milieux et changements globaux
Uncontrolled Keywords: Ambiances urbaines, qualité environnementale, indicateurs, biodiversité, nuisances
Abstract: La montée des préoccupations environnementales nous pousse à nous questionner sur l’environnement dans lequel on évolue. Chacun souhaite se prémunir face à la pollution quelle qu’elle soit, face à la récurrence des phénomènes météorologiques extrêmes (canicules, crues, tempêtes, etc). La majorité des Hommes vivant en ville, il est nécessaire de faire du milieu urbain un milieu résilient, capable de s’adapter aux changements majeurs en marche. Le retour de la nature en ville pour faire face à ces changements globaux apparaît comme une solution simple et de laquelle on pourrait tirer de nombreux avantages. Toutefois, la nature seule n’est pas une réponse capable de résoudre l’ensemble des problèmes, les sources de nuisances sont nombreuses et aucune solution de lutte contre les nuisances ne pourra être durable sans que l’on travaille pour tendre vers la neutralisation des sources de pollution. Ainsi, la prise en compte de la qualité l’environnement au sens large est plus que nécessaire. Ce mémoire a pour but d’explorer la notion de qualité environnementale et d’en définir certaines limites. Cette notion composite est difficile à appréhender du fait de la diversité de ses composantes qui requiert une expertise dans de nombreux domaines. Ainsi par un travail sur les ambiances urbaines, nous démontrerons que la prise en compte de la qualité environnementale dépend grandement de la façon dont on perçoit et on est capable d’accepter les nuisances qui nous entourent. Cette notion d'acceptabilité nous renvoie à la dimension normative qui détermine des seuils de tolérance pour chacune des composantes de la qualité environnementale.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/11129