La Petite Fille & l’Armure Ordre et Chaos : poétique de l’intensité

Pézier, Aimeric (2020) La Petite Fille & l’Armure Ordre et Chaos : poétique de l’intensité. [Mémoire]

[img] Text

Aimeric.Pézier_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (47MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Pézier, Aimeric
Directeur de recherche: Barrès, Patrick
Divisions: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Motion design, cinéma d'animation
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Art numérique
Abstract: Ce mémoire est la matérialisation du fruit de mes cinq années d’études au sein de l’Institut Supérieur Couleur Image Design, ainsi qu’un support d’approfondissement à la compréhension de mon court métrage d’animation : La Petite Fille & l’Armure. Dans ce dernier, je reviens de façon intuitive et déductive sur ce projet de réalisation par le prisme d’une notion clé à ce projet, à savoir «l’intensité». Cette intensité est le produit d’un processus mental et expérimental à flux tendu entre l’ordre (représenté par mes références et mes intentions d’un point de vue thématique et plastique) et le chaos (qui se matérialise lorsque je commence à projeter et confronter ces idées dans le monde physique). Ces deux pôles se succèdent aussi bien dans mon récit (au sein duquel la forme se fait vecteur de cette fluctuation thématique) que dans ma pratique, et finissent par donner en somme une œuvre dont l’intensité se veut universelle. Ce mémoire ce conclut par un retour critique sur ce projet de création recherche ainsi qu’un positionnement par rapport au monde professionnel et une projection dans ce dernier.
Résumé dans une autre langue: This thesis is the materialization of the fruit of my five years of studies at the Institut Supérieur Couleur Image Design, as well as a support to deepen the understanding of my animated short film: La Petite Fille & l’Armure. In the latter, I return in an intuitive and deductive way to this project of realization through the prism of a key notion to this project, namely «intensity». This intensity is the product of a mental and experimental process with a tensed flow between order (represented by my references and intentions from a thematic and plastic point of view) and chaos (which materializes when I begin to project and confront these ideas in the physical world). These two poles follow one another both in my narrative (in which form becomes the vector of this thematic fluctuation) and in my practice, and end up giving in sum a work whose intensity is universal. This thesis concludes with a critical review of this creative research project as well as a positioning in relation to the professional world and a projection into it.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/11217