La prescription de la littérature jeunesse sur Instagram par les professeurs documentalistes

Aumont, Mathilde (2020) La prescription de la littérature jeunesse sur Instagram par les professeurs documentalistes. [Mémoire]

[img] Text

Mathilde.Aumont_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (6MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Aumont, Mathilde
Directeur de recherche: Mazzone, Fanny
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Education aux médias et à l'information (EMI)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Uncontrolled Keywords: Littérature jeunesse, Prescription littéraire, Réseaux sociaux, Instagram, Professeur documentaliste
Abstract: Cette étude a pour but d’explorer la prescription de la littérature de jeunesse sur Instagram. Nous avons choisi de l’étudier sous l’angle d’un groupe professionnel, les professeurs documentalistes. Les professeurs documentalistes sont des prescripteurs de la littérature jeunesse. Ils connaissent et lisent les publications pour la jeunesse. De nombreux professeurs documentalistes tiennent un blog où ils partagent leurs critiques littéraires. Ils publient aussi leurs chroniques sur des réseaux socionumériques de lecteurs comme Babelio et sur des réseaux sociaux dits généralistes comme Twitter, Facebook ou Instagram. Aujourd’hui Instagram semble être le réseau social privilégié pour partager ses lectures et discuter autour des livres. Cette analyse présente un enjeu scientifique car la prescription littéraire sur Instagram a encore été peu étudiée. Pour répondre à notre objectif, nous analysons quatre comptes Instagram de professeurs documentalistes en utilisant une méthode qualitative. Cette analyse de contenu consiste en une analyse thématique de l’image publiée et des commentaires postés. Elle nous permet de dresser une typologie des publications dans le but d'établir un état des lieux de la prescription de la littérature de jeunesse sur Instagram. Les résultats de cette enquête montrent que les professeurs documentalistes publient sur plusieurs plateformes mais privilégient Instagram pour échanger autour de la lecture et des livres. Instagram devient même parfois le lieu de publication original de la critique. Instagram est le nouveau lieu de la sociabilité littéraire (Leveratto, 2008). Sur Instagram, les professeurs documentalistes livrent plus que leurs avis sur leurs lectures. Nous observons un engagement professionnel et personnel remarquable sur ce réseau social. Ces professeurs documentalistes, par leurs activités prescriptives, ont acquis une certaine notoriété. Elles nouent des partenariats avec des maisons d’éditions. Ces résultats éclairent la pratique du professeur documentaliste qui peut investir ce réseau social pour donner un nouveau souffle à un club de lecture. D’autre part, Instagram est un outil intéressant pour mener une veille professionnelle.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/11228