Une politique de la neutralité ? Les stratégies de sécurité et de défense de la Seconde République d'Autriche de 1955 à nos jours

Gallouët, Laure (2020) Une politique de la neutralité ? Les stratégies de sécurité et de défense de la Seconde République d'Autriche de 1955 à nos jours. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Laure.Gallouët_these_1213.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (5MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: A policy of neutrality ? Security and defense strategies of the Second Republic of Austria since 1955
Creators: Gallouët, Laure
Directeur de recherche: Lajarrige, Jacques
Doctoral school: ALLPH@ : Arts, Lettres, Langues, Philosophie, Communication
Research unit: Centre de Recherches et d'Etudes Germaniques - CREG
Diplôme: Doctorat en Langues, Littératures, Arts et Civilisations Germaniques
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Allemand
Uncontrolled Keywords: Neutralité ; Politique de sécurité et de défense ; Stratégie ; Autriche ; Seconde République d'Autriche
Mots-clés en anglais: Neutrality ; Security and defense policy ; Strategy ; Austria ; Second Republic of Austria
Abstract: Au terme de dix années d’occupation alliée (1945-1955), le statut international de l’Autriche changea. Le 26 octobre 1955, le Parlement autrichien adopta en effet la loi constitutionnelle sur la neutralité perpétuelle. Cette décision souveraine de l’État autrichien était néanmoins à mettre en relation avec le contexte du début de la Guerre froide, le Mémorandum de Moscou et la signature du Traité d’État. Bien qu’inspiré par la neutralité suisse, le modèle autrichien de la neutralité permanente présenta très vite ses spécificités. Dès 1955, l’Autriche signala, par son adhésion aux Nations unies, que sa neutralité reposait avant tout sur une composante militaire, et que ce statut ne l’empêchait pas de prendre part à des organisations internationales. Ce travail de recherche présente les différents défis auxquels fit face la Seconde République et le rôle que joua la neutralité au sein des considérations stratégiques autrichiennes de 1955 à nos jours. La démarche est ici diachronique, car la politique de sécurité et de défense, tout comme l’interprétation juridique et politique de la neutralité, évoluèrent au gré de l’évolution du contexte international.
English abstract: After ten years of allied occupation (1945-1955), Austria’s international status changed. On October 26, 1955, its Parliament passed the constitutional law on the neutrality of Austria. This sovereign decision of the Austrian State has nonetheless to be considered in the context of the beginning of the Cold War, the Moscow Memorandum and the Austrian State Treaty. Even if Swiss neutrality was seen as a model, the Austrian concept of permanent neutrality demonstrated its uniqueness. As early as 1955, Austria’s accession to membership in the United Nations indicated that its neutrality was based above all on its military character, and that this status did not prevent the Austrian state from taking part in international organizations. This doctoral thesis presents the various challenges faced by the Austrian Second Republic and how neutrality has influenced its strategic decision-making. The approach here is diachronic, since security and defense policy, as well as legal and political interpretation of neutrality, have evolved over time in order to adapt to changes in the international environment.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/11244