L’appropriation du corps chez l’adulte émergent à haut potentiel : entre bricolage de l’image du corps, construction identitaire, pratiques d’expression, relation de couple et sexualité

Aufaure, Angélique (2020) L’appropriation du corps chez l’adulte émergent à haut potentiel : entre bricolage de l’image du corps, construction identitaire, pratiques d’expression, relation de couple et sexualité. [Mémoire]

[img] Text

Angélique.AUFAURE_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Aufaure, Angélique
Directeur de recherche: Jourdan, Isabelle
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Métiers interv publ besoins educ partic. (IPBEP)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
Uncontrolled Keywords: Adulte émergent, Appropriation du corps, Image du corps, Renforçateurs de l’identité, Relation de couple, Sexualité
Abstract: Cette recherche a été menée en vue de l’obtention du master Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation (MEEF), parcours Intervention auprès de Publics à Besoins Éducatifs Particuliers (IPBEP), dispensé à l’Institut National Supérieur de l’Enseignement (INSPE) de Toulouse. Son originalité réside dans le choix même du sujet, mêlant le haut potentiel et le corps. Ainsi, nous cherchons à décrire l’appropriation du corps chez les adultes émergents à haut potentiel. L’appropriation du corps, étant un des fondements du sentiment d’identité corporelle, est approchée par différents concepts. Cette recherche s’articule autour de différentes entrées, comme l’image du corps des adultes émergents à haut potentiel, la construction et l’affirmation de l’identité, les pratiques d’expression, la relation au couple et à la sexualité. Afin de mener à bien cette étude, nous avons réalisé une enquête auprès de quatre adultes émergents. Nous nous sommes alors entretenus avec des femmes à haut potentiel, par entretiens semi-directifs. Nous avons pu retranscrire, catégoriser et traiter ces entretiens. Il en ressort plusieurs points. Tout d’abord, le haut potentiel est un sujet qui interroge, sa définition est encore floue. Néanmoins, l’identification du haut potentiel est vécue comme un réel soulagement, libérateur du potentiel. En ce qui concerne l’image du corps, ces jeunes femmes sont majoritairement insatisfaites de leur corps, mais elles sont dans une quête de réappropriation de ce corps changé et rejeté. Pour cela, ces femmes bricolent leur image du corps en usant de techniques. Tatouages, styles vestimentaires, bijoux sont des outils, des renforçateurs de l’identité qui leur permettent de s’affirmer en tant que sujet. Il en ressort aussi un besoin majeur d’expression, que ce soit par la pratique de l’art, du sport ou du yoga. Enfin, le rapport à l’autre est étudié par la relation de couple et la sexualité. Au final, les deux semblent liés. Quatre profils émergent : une sexualité et une vie de couple épanouie, expérimentale, subie ou absente.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/11340