Une ethnographie de la mique et du pastis dans le Lot : l’alimentation comme patrimoine culturel immatériel

Durand-Toulouse, Bastien (2020) Une ethnographie de la mique et du pastis dans le Lot : l’alimentation comme patrimoine culturel immatériel. [Mémoire]

[img] Text

Bastien.Durand-Toulouse_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (3MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: An ethnography of mique and pastis in the department of Lot Food as intangible cultural heritage
Creators: Durand-Toulouse, Bastien
Directeur de recherche: Adell, Nicolas
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Anthropologie
Diplôme: M2 Expertise Ethnologique en Patrimoine Immatériel
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Anthropologie sociale et ethnologie
Uncontrolled Keywords: Mique, Pastis, Département du Lot, Patrimoine, Alimentation, Patrimoine culturel immatériel, Tradition, Savoir-faire
Mots-clés dans une autre langue: Mique, Pastis, Department of Lot, Heritage, Food, Intangible Cultural Heritage, Custom, Skill
Abstract: Ce mémoire réalisé dans le cadre du master d’Anthropologie, parcours Expertise Ethnologique en Patrimoine Immatériel (EEPI), se propose de réaliser une ethnographie de deux plats lotois dits « traditionnels » : la mique et le pastis. Réalisé suite à un stage dans le service Culture du Département du Lot, ce travail est le résultat de quatre mois de terrain. Il interroge l’alimentation sous l’angle du patrimoine culturel immatériel (PCI) et, plus particulièrement, s’intéresse à l’articulation de ces deux plats avec les préoccupations alimentaires de ce début de XXIe siècle telles que des consommations d’aliments réputés « bons pour la santé » et issus d’une agriculture socialement et écologiquement responsable. La mique et le pastis se révèlent, alors, être un patrimoine éminemment vivant dans le département du Lot.
Résumé dans une autre langue: This thesis, which is part of a Master’s degree in Anthropology, Ethnological Expertise in Intangible Heritage, proposes to do an ethnography of two reputedly “traditional” dishes from the department of Lot (France): mique and pastis. This work is the result of a four-month-field investigation carried out as part of an internship in the Culture service of the Lot department. It questions food from the perspective of intangible cultural heritage and focuses more particularly on the relationship between these two dishes and current food concerns at the beginning of the 21st century, such as the consumption of foods considered “good for health,” and produced by socially and environmentally responsible agriculture. Mique and pastis then prove to be a truly living heritage in the Lot department.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/11397