Le rapport aux archives : l'exemple des archives pénitentiaires du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle

Schneller Lorenzoni, Lucie (2020) Le rapport aux archives : l'exemple des archives pénitentiaires du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle. [Mémoire]

This is the latest version of this item.

[img] Text

Lucie.Schneller Lorenzoni_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (5MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: The relation to archives. The example of prison archives from the 19th century and the first half of the 20th century
Creators: Schneller Lorenzoni, Lucie
Directeur de recherche: Theiller, Isabelle
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Documentation, Archives, Médiathèques et Edition (DDAME)
Diplôme: M2 Archives et Images (ARI)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire contemporaine
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Musées, patrimoine culturel
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Uncontrolled Keywords: Archives, prisons, établissements pénitentiaires, archivistique
Mots-clés dans une autre langue: Archives, prisons, penal establishments
Abstract: Ce travail est divisé en deux parties : la première est un rapport de stage aux Archives départementales du Lot, la seconde une réflexion théorique autour du rapport aux archives, et plus particulièrement aux archives pénitentiaires du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle. Le rapport des historien∙ne∙s aux archives pénitentiaires évolue avec le temps et conditionne la manière dont les prisons sont étudiées. Le premier chapitre dresse cette évolution, du XIXe siècle à aujourd’hui, en exposant l’influence des courants historiographiques sur l’utilisation des archives pénitentiaires, que ce soit au niveau de leur typologie ou de leur contenu. Le deuxième chapitre se penche sur l’incidence du travail des archivistes sur la production historique. En effet, les procédés de collecte, de classement, d’élimination et les délais de communicabilité conditionnent l’usage des archives pénitentiaires des séries archivistiques modernes. Malheureusement, presque aucun∙e historien∙ne des prisons n’a écrit sur son rapport aux sources. Cependant, aborder les représentations qui entourent les documents est crucial dans une étude sur le rapport aux archives. Nous avons donc décidé d’écrire un troisième chapitre plus générique sur les émotions et l’imaginaire procurés par les archives, englobant les archives pénitentiaires. Ce chapitre montre comment la consultation des archives semble transporter les lecteur∙ice∙s dans un autre espace-temps, le rapport personnel qui est entretenu avec les documents ainsi que la place de la mémoire et de l’actualité dans les services d’archives.
Résumé dans une autre langue: This study is divided into two parts: the first is an internship report at the Lot Departmental Archives, the second a theoretical reflection on the relationship with archives, and more particularly with the prison archives of the 19th century and the first half of the 20th century. Historians' relationship to prison archives evolves over time and conditions the way in which prisons are studied. The first chapter draws up this evolution, from the 19th century to the present day, by exposing the influence of historiographical currents on the use of prison archives, whether in terms of their typology or their content. The second chapter examines the impact of the work of archivists on historical production. The procedures for collecting, classifying, eliminating and communicating deadlines condition the use of prison archives of modern archival series. Unfortunately, hardly any prison historian has written about his relationship with the sources. However, addressing the representations surrounding documents is crucial in a study of the relationship to archives. So we decided to write a third, more generic chapter on the emotions and imagination provided by archives, encompassing prison archives. This chapter shows how consultation of archives seems to transport readers to another space-time, the personal relationship that is maintained with documents as well as the place of memory and current affairs in archive services. .
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/11458

Available Versions of this Item