Analyse comparative de quatre districts sidérurgiques ouest-africains

Guemona, Djimet (2016) Analyse comparative de quatre districts sidérurgiques ouest-africains. [Mémoire]

[img] Text

guemona_djimet_M22016.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (3MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Guemona, Djimet
Directeur de recherche: Robion-Brunner, Caroline
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M2 Arts et Cultures de la Préhistoire et de la Protohistoire
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie
Uncontrolled Keywords: Analyse, district, sidérurgie, Afrique (Ouest)
Mots-clés dans une autre langue: Analysis, district, steel, Africa (West)
Abstract: La métallurgie du fer fut une ancienne activité technologique présente dans de nombreuses régions d’Afrique et notamment en Afrique de l’Ouest. Elle est apparue vers le Ier millénaire avant notre ère et s’est arrêtée au XXe siècle de notre ère. Cependant, les techniques de réduction mises en œuvre sont différentes d’une région à une autre, voire à l’intérieur d’une même région ou d’un même site. Les recherches menées par les différents chercheurs ont permis de mettre en évidence cette diversité des pratiques. Ce travail vise à comprendre les raisons de la diversité mise en œuvre sur quatre districts sidérurgiques ouest-africains (le pays Dogon au Mali, le site de Korsimoro au Burkina Faso, la région du Dendi et le site de Lolo au Benin). Nos interrogations se sont portées plus particulièrement sur les structures de réduction, les assemblages sidérurgiques, l’organisation spatiale des ateliers, le volume de la production et la chronologie des traditions sidérurgiques.
Résumé dans une autre langue: The iron metallurgy was an ancient technological activity in many parts of Africa and specifically in West Africa. It appeared at the first millennium BC and stopped in the twentieth century AD. However, the technology differed from one region to another and within region or site. Several researches allowed to show the diversity of practices. This work aims to understand the reasons of the diversity in four West African districts. Our matters are brought to the furnace, the waste assemblages, the spatial organization of workshops, the volume of production and the chronology of iron traditions.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/1290