Bâtir dans le bassin garonnais à l'âge du Fer : la question des constructions sur sablières basses et en pan de bois

Péfau, Pierre (2016) Bâtir dans le bassin garonnais à l'âge du Fer : la question des constructions sur sablières basses et en pan de bois. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

pefau_pierre_M22016.pdf


Accès : Non accessible

Télécharger (14MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Péfau, Pierre
Directeur de recherche: Milcent, Pierre-Yves
UFR / Composantes: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M2 Arts et Cultures de la Préhistoire et de la Protohistoire
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Architecture
Mots-clés en français: architecture, sablière basse, pan de bois, Âge du Fer, bassin garonnais
Mots-clés dans une autre langue: architecture, sill beam, timber-framed construction, Iron Age, Garonne basin
Résumé en français: Depuis les années 1980 en France, nos connaissances sur l’architecture en terre et bois de l’âge du Fer ont largement progressé, notamment en faveur des bâtiments sur poteaux plantés. Les bâtiments sur sablières basses, identifiables essentiellement sur les sites stratifiés, restent moins connus. La présente étude a pour objectif premier de démontrer que certains d’entre eux correspondent à des constructions en pan de bois, au développement endogène et antérieur à toute influence romaine, remettant en cause la thèse encore défendue actuellement. En se focalisant sur l’exemple du bassin garonnais qui a livré 16 exemples avérés de bâtiments en pan de bois, parfois associés à quelques poteaux plantés, nous avons tenté de mieux définir leurs caractéristiques architecturales. Nous avons ensuite réalisé une synthèse traitant de l’architecture du bassin garonnais à l’âge du Fer, afin de replacer les constructions en pan de bois dans un contexte architectural et socio-économique global. En fondant notre réflexion sur des exemples archéologiques d’époque antique, médiévale ou moderne, ainsi que sur des cas historiques et ethnographiques, nous avons mis en évidence différentes caractéristiques ayant probablement favorisé l’emploi du pan de bois au détriment d’autres techniques architecturales. La relation privilégiée du pan de bois avec les contextes urbains a ainsi pu être dévoilée.
Résumé dans une autre langue: Since the 1980s in France, our knowledge of Iron Age earthen and wooden architecture has improved considerably, notably regarding earthfast post constructions. However, sill beam buildings, identifiable on stratified settlements, remain unknown. This study aims to demonstrate that some of these constructions are timber-framed buildings, with an endogenous and pre-Roman genesis, contrary to the present theory. Focusing on the Garonne basin where 16 timber-framed constructions have been brought to light, sometimes with some earthfast posts, we have tried to better define their architectural characteristics. We have then conducted a synthesis of the architecture in the Garonne basin during Iron Age, to integrate the sill beam constructions into a global architectural and socio-economic context. Basing our reflection on ancient, medieval and modern archaeological examples as well as historical and ethnographical cases, we have highlighted different characteristics which could lead to a preference for timber-framed constructions to other architectural techniques. Hence, we have been able to reveal the privileged connection between timber-framed buildings and urban settlements.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/1291