Etude de la consommation différée des denrées issues du milieu aquatique durant le mésolithique en Europe

De Joantho, Léa (2016) Etude de la consommation différée des denrées issues du milieu aquatique durant le mésolithique en Europe. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)
dejoantho_lea_M22016.pdf
Accès : Non accessible

Télécharger (1MB) | Demander une copie
[img] Texte (PDF)
Annexes memoire. Léa de Joantho. 2015-2016.pdf
Accès : Non accessible

Télécharger (848kB) | Demander une copie

Résumé

Sur de nombreux sites européens mésolithiques, la quantité considérable de restes ichtyques ou de coquilles de mollusques marins peut évoquer l’idée d’une pêche ou d’un ramassage dépassant largement les besoins alimentaires immédiats d’un groupe. Ainsi, les activités liées au milieu aquatique, présentes à l’échelle paneuropéenne semblent avoir joué un rôle important pour les populations mésolithiques littorales et certaines populations vivant à proximité de lacs ou de fleuves. L’étude de ces zones particulièrement exploitées durant le Mésolithique permet de les considérer comme des secteurs privilégiés. L’abondance et la diversité des ressources sur ces zones ont pu permettre une consommation différée des ressources, permise par le stockage. Cependant, les vestiges de ces pratiques sont particulièrement difficiles à mettre en évidence puisqu’ils résultent le plus souvent d’actions ne laissant pas de traces caractéristiques. En ce qui concerne la perception du stockage de denrées issues du milieu aquatique, comme nous le verrons, des restes ichtyques et de coquillages, ainsi que divers types de structures tels que des trous de poteaux, des foyers ou des fosses remplis de restes d’animaux vivant proche du milieu aquatique ont été découverts au sein de sites mésolithiques Européens et posent la question du traitement des ressources halieutiques sans toujours trouver de réponse. La question du stockage au Mésolithique, déjà évoquée par A. Testart (1982) est fondamentale pour la compréhension des populations tant dans leurs systèmes de mobilité que dans leurs fonctionnements sociaux. La recherche effectuée ici propose de revenir sur les découvertes ichtyologiques et malacologiques des dernières dizaines d’années sur les sites mésolithiques proches du milieu aquatique et d’en estimer leur importance à travers le prisme de la consommation différée.

Type de document: Mémoire
Type de master: Mémoire master 2
Mots-clés : Mésolithique, Europe, Consommation différée, Stockage, Milieu aquatique.
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie > Préhistoire
UFR / Département: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M2 Arts et Cultures de la Préhistoire et de la Protohistoire
Directeur de recherche: Valdeyron, Nicolas
Déposé par: Lea De joantho
Date du dépôt: 13 Jul 2016 12:30
Dernière modification le: 02 Sep 2016 13:40
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/1328

Modifier (authentification requise)

Notice du document Notice du document