« Comment concilier le développement de la randonnée non motorisée avec le maintien de la biodiversité? Le cas des zones sensibles dans le Comminges.

Marcel, Lucas (2021) « Comment concilier le développement de la randonnée non motorisée avec le maintien de la biodiversité? Le cas des zones sensibles dans le Comminges. [Mémoire]

[img] Text

Lucas.MARCEL_master1.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (22MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: "How to reconcile the development of non-motorized hiking with the maintenance of biodiversity? The case of sensitive areas in the Comminges.
Creators: Marcel, Lucas
Directeur de recherche: Briane, Gérard
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Géographie des changements environnementaux et paysagers
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Tourisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Biodiversité et écologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Environnement et société
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Milieux et changements globaux
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Cartographie
Uncontrolled Keywords: Randonnée non motorisée, Biodiversité, Développement Durable, Zones sensibles,Protection
Mots-clés dans une autre langue: Hiking, Biodiversity, Sustainable development, Sensitive areas, Protection
Abstract: Aujourd’hui, avec plusieurs millions de pratiquants, la randonnée est devenue une des activités les plus pratiquées en France . En parallèle, la biodiversité, malgré la création de zones de protection, ne cesse de se dégrader partout dans le monde: la cause principale étant l’anthropisation ( déforestation, artificialisation des sols, surpêche…) . J’ai effectué mon stage de quatre mois au CD31 dans les bureaux de la Direction de la Transition Ecologique au pôle randonnée non motorisée. Durant ce stage, j’ai pu , notamment au travers de mes sorties de terrain, faire une étude sur l’ impact potentiel de la randonnée sur la biodiversité en Haute-Garonne, et notamment dans le territoire du Comminges. La demande en terme de chemin de randonnée s’étant encore accrue ces dernières années, le CD 31 et ses partenaires doivent trouver le juste équilibre entre la préservation de la biodiversité et le développement du tourisme local. Grâce aux logiciels SIG et aux bases de données disponibles, j’ai pu effectuer un travail de cartographie permettant ainsi de localiser et d’identifier les zones potentiellement fragiles. Ce rapport traite également de l’historique de la randonnée, de son contexte dans le développement durable ainsi que les différentes missions que j’ai pu effectuer au cours de mon stage.
Résumé dans une autre langue: Today, with several million hikers, hiking has become one of the most popular activities in France. At the same time, biodiversity, despite the creation of protection areas, is constantly decreasing all over the world: the main cause being anthropisation (deforestation, soil artificialisation, overfishing...). I did my 4 month internship at CD31 in the offices of the Direction de la Transition Ecologique in the non-motorized hiking pole. During this internship, I was able to study the potential impact of hiking on biodiversity in Haute-Garonne, and particularly in the Comminges area, through my field trips. As the demand for hiking trails has increased in recent years, the CD 31 and its partners have to find the right balance between the preservation of biodiversity and the development of local tourism. Using GIS software and available databases, I was able to carry out mapping work to locate and identify potentially fragile areas. This report also deals with the history of hiking, its context in sustainable development and the different missions I carried out during my internship.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/13311