Emile Rivière et les premiers temps des études préhistoriques

Martinez, Amélie (2021) Emile Rivière et les premiers temps des études préhistoriques. [Mémoire]

[img] Text

Amélie.Martinez_master1.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (7MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Martinez, Amélie
Directeur de recherche: Bon, François
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M1 Arts, Sociétés et Environnements de la Préhistoire et de la Protohistoire : Europe, Afrique (ASE2P)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie > Préhistoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire contemporaine
Uncontrolled Keywords: Emile Rivière, art pariétal, Préhistoire, histoire de la Préhistoire, La Mouthe, Paléolithique
Mots-clés dans une autre langue: Emile Rivière, prehistory, La Mouthe, paleolithic
Abstract: Ce mémoire relate une partie des travaux de recherche d'Emile Rivière, un médecin et archéologue de la fin du XIXème et du début du XXème. Ses recherches s'inscrivent dans un contexte plus large, celui d'un siècle marqué par les innovations techniques et les découvertes scientifiques. Rivière se retrouve donc au cœur de deux grands débats liés à reconnaissance de la spiritualité des populations du Paléolithique, à savoir : l'ancienneté des sépultures humaines et la reconnaissance de l'authenticité de l'art pariétal. Il est aussi un des membres fondateurs et le premier Président de la Société préhistorique de France. Un organe de diffusion et de réunion entre préhistoriens professionnels et amateurs. Cette société savante est encore active à ce jour et appelée la Société préhistorique française. Enfin, ce mémoire est tout particulièrement axé autour de la reconnaissance de l'art pariétal, dont les débats ont été relancés suite à la découverte en 1895 de la grotte de La Mouthe (Dordogne) par Emile Rivière. L'objectif de ce travail étant de comprendre pourquoi les travaux de Rivière sont si peu connus à ce jour, alors que sa participation à la discipline préhistorique semble essentielle.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/13360