Colonialité du pouvoir, militarisme et masculinités hégémoniques durant le premier mandat d'Alvaro Uribe (Colombie, 2002-2006)

Moscovici, Delphine (2021) Colonialité du pouvoir, militarisme et masculinités hégémoniques durant le premier mandat d'Alvaro Uribe (Colombie, 2002-2006). [Mémoire]

[img] Text

delphine.moscovici_master2.add_format


Télécharger (5MB)
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: Colonialidad del poder, militarismo y masculinidad hegemónica durante el primer mandato de Alvaro Uribe (Colombia, 2002-2006)
Creators: Moscovici, Delphine
Directeur de recherche: Gaudichaud, Franck
Divisions: Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur les Amériques à Toulouse (IPEAT)
Diplôme: M2 Etudes sur les Amériques (SHS)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes sur le genre
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Science politique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
Uncontrolled Keywords: Colonialité du pouvoir, Masculinité hégémonique, Alvaro Uribe, Militarisation, Paramilitaire, Colombie, Conflit, Genre, Colonisation, Violences sexuelles, Race, Anibal Quijano
Mots-clés dans une autre langue: Coloniality, Colonialidad, Raza, Militarización, Colombia, Género, Violencia sexual, Paramilitarismo, Masculinidad hegemónica
Abstract: Plusieurs questions se posent au cours de ce mémoire. Quels sont les effets de la doctrine militariste sur la population colombienne, et particulièrement sur les femmes indigènes et afro colombiennes ? Comment le militarisme renforce les masculinités hégémoniques? Pourquoi peut-on dire qu'il existe toujours en Colombie une forme de "colonialité du pouvoir" selon les termes de Quijano? Nous étudierons comme étude de cas les violences sexuelles perpétuées sur les femmes racialisées en Colombie et comment leurs corps sont instrumentalisés à des fins militaires et sont le reflet d'une préexistence des préjugés de "race" hérités de l'ère coloniale.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/13596