L'Homme et la moyenne montagne durant la Protohistoire dans le Massif central. Enquête en Haute-Auvergne et Limousin

Auxerre-Géron, Florie-Anne (2017) L'Homme et la moyenne montagne durant la Protohistoire dans le Massif central. Enquête en Haute-Auvergne et Limousin. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Florie-Anne.Auxerre-Géron_these_6239.pdf


Télécharger (50MB) | Preview
[img] Version de Diffusion Annex
Text

Florie-Anne.Auxerre-Géron_these_1526.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (7MB) | Request a copy
[img] Version de Diffusion Annex
Text

Florie-Anne.Auxerre-Géron_these_9198.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (15MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: The Man and the low mountains during Protohistory in Massif central. Survey in two windows of study in Haute-Auvergne and Limousin
Creators: Auxerre-Géron, Florie-Anne
Directeur de recherche: Milcent, Pierre-Yves
Doctoral school: TESC : Temps, Espace, Société, Culture
Research unit: Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés - TRACES
Diplôme: Doctorat en Préhistoire
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie > Préhistoire
Uncontrolled Keywords: Age du Bronze, Premier âge du Fer, Second âge du Fer, Mobilier métallique, Dépôt non funéraire, Sites de hauteur, Nécropole tumulaire, Analyses spatiales, Massif central, Haute-Auvergne, Montagne limousine
Mots-clés en anglais: Bronze Age, First Iron Age, Second Iron Age, Metallic artefacts, Non-funeral deposit, Hillforts, Barrows cemeteries, Spatial analysis, Massif central, Haute-Auvergne, Limousin Mountains
Abstract: La Haute-Auvergne, qui correspond au département du Cantal, et la Montagne limousine, à cheval sur le nord de la Corrèze, le sud de la Creuse et l’extrême est de la Haute-Vienne, constituent la zone d’étude de cette recherche. Il s’agit de territoires de moyenne montagne qui se présentent comme de réels conservatoires pour les aménagements de toutes époques, et notamment de la Protohistoire. Cette zone d’étude est donc un véritable laboratoire permettant des approches statistiques et spatiales. De plus, ces territoires offrent aussi de nombreuses zones humides et tourbières grâce auxquelles des données paléo environnementales sont accessibles. Elles viennent ainsi compléter les informations fournies par le mobilier métallique issu de dépôt non funéraire ou de découverte isolée, par l’habitat, notamment les sites de hauteur, mais aussi par le domaine funéraire, particulièrement bien représenté grâce à la bonne conservation des nécropoles tumulaires. Cette recherche aborde de manière thématique ces différentes données, pour l’âge du Bronze mais aussi les âges du Fer, afin d’approcher la question de l’occupation de ces contextes topographiques particuliers, sur le long terme, ainsi que de l’interaction Homme/milieu et des liens entre hautes terres et zones plus basses. Nous proposons ainsi un essai de géographie protohistorique qui amène discussions et nouvelles perspectives de recherche.
English abstract: The Haute Auvergne, located in Cantal, and Limousin Mountains across North of Corrèze, South of Creuse and far east of Haute Vienne, represent the study area on which this research was conducted. These are medium sized mountain territories, which represent real conservatories for all period installations, notably for Protohistory. This study area is therefore a real laboratory allowing statistic and spatial approaches. Furthermore, these territories offer numerous wetlands and bogs by which paleo-environmental data are made available. Thus, these supplements the information provided by the metallic artefacts originated from non-funeral depositories or isolated discoveries, by the settlements, notably by the hillforts, but also by the funeral domain, well represented through the good conservation of barrows cemeteries. This research has a thematic approach on these many data, for the Bronze Age but also for the Iron Ages, to apprehend the question of the occupation of these special topographic contexts on the long term, the Man/environment Interaction, and the connections between high grounds and lower areas. We here offer an essay on protohistoric geography that will lead to discussions and new research perspectives.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/13785