La pratique du religieux dans les espaces d'enfermement: l'exemple des centres de rétention administrative.

Serier, Alexis (2016) La pratique du religieux dans les espaces d'enfermement: l'exemple des centres de rétention administrative. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)
Serier_Alexis_M22016.pdf
Accès : Non accessible

Télécharger (2MB) | Demander une copie

Résumé

Les années 1970, notamment avec l’arrivée de Valérie Giscard d’Estaing à la présidence, marquent l’arrivée d’une politique inhospitalière à l’égard des étrangers irréguliers : durcissement des frontières, application des lois Pasqua, contrôle technologique de plus en plus accru. Cela a favorisé l’apparition de la clandestinité. En effet, nombreux sont les étrangers qui décident de faire l’expérience de la clandestinité en quittant leur pays d’origine afin de rejoindre le territoire souhaité en vue d’y trouver une protection politique, financière, etc. Afin de limiter l’immigration clandestine, en plus des différentes actions entreprises aux frontières, l’Etat français a doté son territoire d’établissements administratifs (les centres de rétention administrative) qui ont pour principal objectif d’organiser l’éloignement des étrangers irréguliers. Les centres de rétention sont donc des établissements punitifs et disciplinaires, placés sous le contrôle du Ministère de l’Intérieur. L’entrée dans ces lieux hors du commun se matérialise, pour l’étranger, par une dépossession corporelle et identitaire, ainsi que par la peur et l’attente d’une potentielle expulsion. C’est pourquoi, nombreux sont les étrangers enfermés qui vont, le temps de la rétention, investir le religieux afin d’y trouver un soutien, de pouvoir améliorer leur temps de rétention, de pouvoir contester l’institution, etc. Cette étude menée au centre de rétention administrative de Lyon-Saint-Exupéry a pour objectif d’étudier les différents usages du religieux dans ces espaces, d’en comprendre les logiques, les causes et les conséquences.

Type de document: Mémoire
Type de master: Mémoire master 2
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Anthropologie sociale et ethnologie
UFR / Département: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Anthropologie
Diplôme: M2 Anthropologie Sociale et Historique
Directeur de recherche: Valtchinova, Galia
Déposé par: Alexis Serier
Date du dépôt: 02 Dec 2016 13:22
Dernière modification le: 24 Jan 2017 16:30
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/1392

Modifier (authentification requise)

Notice du document Notice du document