Confiance et professionnalisation des étudiants en soins infirmiers : étude des représentations sociales de la confiance dans des groupes centrés

Jacquart, Caroline (2014) Confiance et professionnalisation des étudiants en soins infirmiers : étude des représentations sociales de la confiance dans des groupes centrés. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

Jacquart_Caroline.pdf


Accès : Accès restreint UT2J

Télécharger (6MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Jacquart, Caroline
Directeur de recherche: Mias, Christine
UFR / Composantes: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Sciences de l'Education et de la Formation
Diplôme: M2 Recherche en Education, Formation et Pratiques sociales
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Formation continue
Mots-clés en français: confiance, professionnalisation, représentations sociales, groupes centrés, analyse catégorielle, analyse des relations
Résumé en français: Nous présentons une recherche visant à explorer les liens entre confiance et professionnalisation dans le contexte de la formation en soins infirmiers. La confiance apparaît comme un élément de maintien de l'ordre social et comme un mécanisme de réduction de la complexité sociale et reste inscrite en creux dans les travaux de psychologie. Dans le champ de la psychologie sociale, elle s'étudie dans le cadre d'un engagement délibéré qui nécessite une prise de risque ayant vocation à diminuer l'incertitude relationnelle et informationnelle. Mais en tant que composante fondamentale de la connaissance, elle intervient aussi dans la transmission du savoir et des pratiques. Notre étude explore les représentations sociales de la confiance à partir d'entretiens conduits avec des étudiants en soins infirmiers dans des groupes centrés. La combinaison d'une analyse catégorielle et d'une analyse des relations a permis le repérage de thématiques communes, mais dont l'empan diffère en cours de formation. L'examen des classes de discours met en évidence des prises de position plus importantes des étudiants en fin de formation. Nous nous demandons si ces étudiants dont l'expérience est plus étoffée activent plus facilement le niveau intra-positionnel et le niveau des relations inter-individuelles à la veille de leur exercice professionnel et s'il s'agit là des effets de la professionnalisation.
Résumé dans une autre langue: The aim of the research we present is to explore the links between trust and professionnalization of students from nursing school. Trust appears as an element that is able to maintain social order and as a mechanisme allowing to reduce the social complexity and is implicitally present in psychology works. Social psychology studies it in the frame of a deliberate commitment that requires risk-taking and aiming at reducing relational and informational uncertainties. But as a basic component of knowledge, it is also involved in the transmission of knowledge and practices. Our study explores the social representations of trust in the context of professionnalization using focus group interviews. The combination of a categorical analysis and of a relationships’ analysis has made possible the identification of common themes, but whose span differs along the time of the training. The examination of the speech classes highlights more important stances of the students at the end of their training. We wonder if those students whose experience is stronger activate intra-positional levels and inter-personal relationships on the eve of the beginning of their career and if that is the effects of professionalization.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/159