L'accueil familial pour les personnes âgées : une activité à définir

Dubertrand, Pascale (2014) L'accueil familial pour les personnes âgées : une activité à définir. [Mémoire]

[img]
Prévisualiser
Texte (PDF)
DUBERTRAND_Pascale.pdf

Télécharger (2MB) | Prévisualiser

Résumé

L’intérêt institué pour l’accueil familial, se développe en même temps que s’accroit la durée de vie des personnes âgées et handicapées, et que la dépendance appelle des réponses sociales. Les solidarités familiales évoluent en même temps que les formes de la famille, les rapports au temps, et à l’espace disponibles. La prise en charge des besoins sur le plan collectif se heurte à l’insuffisance des places, des capacités financières des intéressés et de la collectivité. Il est communément admis que les personnes âgées ou handicapées ne souhaitent pas vivre en collectivité ni s’éloigner géographiquement de leur territoire d’appartenance relationnel, social. Tous les acteurs construisent leur propre sens de la dépendance pour cette catégorie spécifique de public qui s’oriente vers un accueil familial. Le Président du Conseil Général a la responsabilité de l’agrément, du contrôle des accueillants familiaux, du suivi médico-social de l’accueilli. Il doit s’assurer que les conditions d’accueil garantissent la continuité de celui-ci, la protection de la santé, la sécurité et le bien-être physique et moral des personnes accueillies. Au constat d’espaces d’interprétation laissés vacants en raison du déficit de la loi qui affirme des principes, différents acteurs s’emparent de ces zones floues, pour créer leurs propres stratégies et y mettre du sens. Ma question de recherche vise à éclairer le contenu qui doit être donné à la structuration de ce service, dont le développement tant au niveau social que médicosocial est par ailleurs préconisé par le schéma gérontologique départemental. Le choix théorique de la sociologie compréhensive, et de la sociologie des organisations, d’un certain nombre de concepts autour de l’identité des accueillants, de l’enjeu de leur professionnalisation, m’ont permis de cerner une problématique propre à éclairer la question de la position et du rôle social des accueillants, celle de l’organisation des territoires qui participent à l’opérationnalisation de ce dispositif. C’est à partir d’une enquête réalisée dans 5 départements auprès des familles d’accueil et auprès d’ « institutionnels » que sont analysées les pratiques qui soulèvent des questions propres à faire évoluer le regard et la réflexion sur l’accompagnement des accueillants et des publics concernés.

Type de document: Mémoire
Type de master: Mémoire master 2
Mots-clés : Identité, profession, rôle social, care, territoire, pouvoir, conflit, zones d’incertitude
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Santé publique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Travail social
UFR / Département: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Sociologie et Anthropologie
Diplôme: M2 Sociologie - Intervention Sociale et Changement
Directeur de recherche: Bertrand, Marianne
Déposé par: Loic Legendre
Date du dépôt: 21 Nov 2014 11:09
Dernière modification le: 21 Nov 2014 11:09
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/163

Modifier (authentification requise)

Notice du document Notice du document