La recomposition territoriale : quelle place pour la culture? Les intercommunalités, des territoires d'avenir pour le développement culturel au sein du Pays d'Aurillac?

Blandino, Jeanne (2016) La recomposition territoriale : quelle place pour la culture? Les intercommunalités, des territoires d'avenir pour le développement culturel au sein du Pays d'Aurillac? [Mémoire]

[img]
Preview
Text

blandino_jeanne_M12016.pdf


Télécharger (6MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Blandino, Jeanne
Directeur de recherche: Sibertin-Blanc, Mariette
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Aménagement et projets de territoires
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Culture
Uncontrolled Keywords: Intercommunalité culturelle, place de la culture, Acteurs culturels, Territoires ruraux
Abstract: L’une des particularités françaises est la prise en compte de la culture au niveau politique. La culture se place en France au centre des préoccupations territoriales. Depuis la décentralisation de 1982 et plus récemment grâce à la loi NOTRe, la culture a la particularité d’être une compétence partagée. Toutes les collectivités ont la possibilité de réaliser des dispositifs qui permettent de mettre en avant la culture au sein de son périmètre de compétences. Ce partage de compétence entraîne inévitablement des financements croisés pour élaborer des actions culturelles au niveau local. Au sein du Pays d’Aurillac, le territoire d’étude, nous avons pu constater différentes structures administratives publiques présentes pour favoriser le développement culturel. Cependant, à l’heure de la reconfiguration territoriale, le système d’acteurs culturels du territoire va subir de véritables modifications. Ce mémoire met en avant la nouvelle place des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale. Une dernière partie met en exergue plusieurs outils sur lesquels ces nouveaux « chefs de file » peuvent s’appuyer. Ce travail permet également de confirmer la montée en puissance de l’intercommunalité culturelle mis en avant depuis 2008 par de multiples études et articles.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/1630