Chicowa, microfinance et petites Structures entrepreneuriales : quelles articulations à Mayotte?

Bébé, Jeanne (2014) Chicowa, microfinance et petites Structures entrepreneuriales : quelles articulations à Mayotte? [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

Bebe_Jeanne.pdf


Accès : Accès restreint UT2J

Télécharger (2MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Bébé, Jeanne
Directeur de recherche: Fall, François-Seck
UFR / Composantes: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Sciences Economiques et Gestion
Diplôme: M1 Innovation par l'économie sociale et les TIC
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Economie sociale
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Economie solidaire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Finance
Mots-clés en français: finance, secteur informel, microfinance, économie sociale et solidaire, tontine, entrepreneuriat
Résumé en français: Les pratiques financières informelles sont depuis lo ngtemps au cœur de la dynamique de l’intermédiation financière dans les économies en développement. A Mayotte, contexte dans lequel est réalisé ce travail, celles-ci représentent des acteurs importants de l’économie sociale et solidaire et jouent un rôle déterminant dans le financement des agents locaux. Comme partout ailleurs, la question de leur articulation avec le système financier formel, notamment la microfinance et la banque se pose, dans un souci d’accroître l’efficacité du système d’intermédiation. Dans la littérature, il existe un nombre foisonnant de travaux traitant de l’articulation entre différents secteurs financiers. Toutefois, l’essentiel des analyses concernent davantage l’articulation banque/Microfinance et négligent souvent l’importance du secteur informel dans le dispositif de financement. Or, dans le contexte particulier de Mayotte, la finance informelle constitue un mécanisme incontournable de financement, compte tenu de sa place dans la culture financière locale. L’objet de ce mémoire est de mette en évidence la pertinence de l’articulation Microfinance/Chicowa, dans le contexte particulier de Mayotte, caractérisé par une tradition pesante de la finance informelle. A travers une approche documentaire et une étude de terrain, nous montrons d’une part, l’importance du système de chicowa dans les pratiques financières locales, et d’autre part, nous tentons de mettre en évidence les possibilités d’articulations avec la microfinance, pour une plus grande efficacité du système de financement des PSE à Mayotte. Nos résultats d’analyses montrent que le système de chicowa demeure un mécanisme de financement fort utile pour le développement de l’entrepreneuriat à Mayotte. Toutefois, son articulation avec la microfinance reste une nécessité, notamment pour la prise en compte des gros besoins financiers des PSE.
Résumé dans une autre langue: The informal financial convenient are long since in the middle of dynamic financial equities in the economic development. In Mayotte, context, in which work is act out, these ones embody important actors in the social economy and standing together and act a crucial part in the backing of the local agent. As everywhere, question their joint in the financial formal system, including microfinance, bank get down to, in efficiency increase worry equities system. In the literature, there exist couples abundant task to deal with joint between financial sectors. Nevertheless, the essential concerning more the joint bank/microfinance and sometimes careless about extent of informal sector in the financing plan. Well, the specific situation in Mayotte, informal financial form mechanism no way around in the financing plan, given that his place in the local financial culture. The report object is put on relevance obvious the joint microfinance/chicowa, in the strange situation in Mayotte characterizes by an oppressive tradition of the financial informal. Through documentary approach and field study, we show on the one hand the significance of the chicowa system in the useful local financial and the other hand we trying to show the joint possibilities with the microfinance, for a bigger efficiency of the financing system of the PSE in Mayotte. Our analysis results shows the chicowa system stay a financing mechanism very necessary for the entrepreneurship development in Mayotte. However, his joint with the microfinance is an necessity, especially for the consideration of high needs financial of the PSE.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/170