Etude de faisabilité et aide à la réalisation d’une retenue collinaire pour la production de noisettes de l’Association Nationale des Producteurs de Noisettes : Contribution du Bureau d’Etude ANPN

Lacam, Laura (2016) Etude de faisabilité et aide à la réalisation d’une retenue collinaire pour la production de noisettes de l’Association Nationale des Producteurs de Noisettes : Contribution du Bureau d’Etude ANPN. [Rapport de stage]

[img] Text

Lacam_Laura_M22016.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (7MB) | Request a copy
Item Type: Rapport de stage
Creators: Lacam, Laura
Directeur de recherche: Angeliaume-Descamps, Alexandra
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M2 Géographie de l'Environnement et du Paysage
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Agriculture, économie et politique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement
Uncontrolled Keywords: Irrigation, Retenue collinaire, Eau, Noisetiers, Dossier Loi sur l’Eau, Suivi travaux, Gestion pluriannuelle.
Mots-clés dans une autre langue: Irrigation, Restraint, Water, Hazel tree, File “Water Law”, Followed works, Multiannual management
Abstract: Unicoque, coopérative de fruits à coques à l’intention de tripler sa production de noisettes d’ici 2030. Pour un projet de plantation de noisetiers, 2 000 m3 d’eau par hectare sont nécessaires (source : Service Technique et Expérimentation); c’est pourquoi la question de l’accès à l’eau est devenue primordiale pour les producteurs de la filière. Les solutions à leur disposition pour obtenir de l’eau pour l’irrigation sont : un pompage dans un cours d’eau, un forage, l’accès à un réseau via une retenue de réalimentation ou la création d’un plan d’eau. Les quotas de pompage dans les cours d’eau sont saturés en Lot-et-Garonne, ils ne présentent pas une solution pérenne et sécurisée dans un contexte où le partage de la ressource est conflictuel en période de pénurie. Les forages sont également difficiles à mettre en œuvre sur le plan technique et économique. L’accès à un réseau de réalimentation n’est pas envisageable non plus, les quotas sont saturés. La solution concevable serait la construction d’un lac d’irrigation. Alors comment aider les producteurs de noisettes dans leurs démarches administratives et techniques pour la création d’une réserve d’eau ? Afin de pallier à ce problème, l’Association Nationale des Producteurs de Noisettes, qui collabore avec Unicoque, a lancé en 2008 le Bureau d’Etude qui intervient entre autre dans la création et l’agrandissement de retenues collinaires participant au développement de la filière fruit à coque. Le Bureau d’Etude ANPN dans ses projets de création de réserve d’eau encourage une gestion pluriannuelle des plans d’eau permettant de limiter l’impact quantitatif des nouvelles retenues. Le but est de stocker au maximum l’eau en hiver lorsqu’elle est abondante afin de l’utiliser en été pour la période d’irrigation. C’est ainsi que dans le cadre du stage au sein du BE ANPN j’ai pu participer à la mise en place, et à la construction d’une retenue collinaire à usage d’irrigation.
Résumé dans une autre langue: Unicoque, a co-op of nuts wants to triple his production of hazelnuts before 2030. For a project of plantation of hazel trees, 2 000 m3 of water per hectare are necessary (source: Technical Service and Experiment); that’s why the question of the access to the water is became essential for the producers of the sector. They have different solutions to obtain some water for the irrigation: a pumping in a river, a drilling, an access to a network via a power restraint, or the creation of a restraint of water. The pumping quotas in river are saturated in Lot-et-Garonne, they don’t have a lasting and secured solution and reassured in a context where the division of the resource is conflicting in times of shortage. Also, the drillings are difficult to set up on the technical and economic plan. The access to a network of water recharge is not possible either, the quotas are saturated. The conceivable solution would be the construction of a lake for irrigation. Then how helping hazelnuts producers in their administrative and technical procedures for the restraint creation? To compensate this problem, the National Association of Producers of Hazelnuts, which collaborated with Unicoque, threw in 2008 the Engineering consulting firm which intervenes among others in the creation and the enlargement of restraints participating in the nut sector development. The engineering consulting firm ANPN, in its projects of creation of restraint, encourages restraint multiannual management allowing to limit the quantitative impact of the new restraints. The purpose is to store at most the water in winter when it’s plentiful to use it in summer for the period of irrigation. Then, as part of the internship within the BE ANPN I was able to participate in the implementation, and in the construction of a restraint in use of irrigation.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2081