L'ouverture des données de transport en France - Conception d'une première version de l'observatoire de l'Open Data Transport

Rambaud, Lise (2016) L'ouverture des données de transport en France - Conception d'une première version de l'observatoire de l'Open Data Transport. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

Rambaud_Lise_M12016.pdf


Accès : Non accessible

Télécharger (13MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Rambaud, Lise
Directeur de recherche: Le Corre, Sébastien
UFR / Composantes: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Villes (Transports, Logistique et Environnement)
Sujets: INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Ordinateur et société
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Bases de données
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Web
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie urbaine
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Mots-clés en français: Open Data, Transport, Mobilité, Ouverture des données publiques, Inspire, Macron, ITS, Accès à l'information
Résumé en français: Ce mémoire a été réalisé à la suite d'un stage de fin d'étude de master 1 - Ville et Territoire à l'Université de Jean Jaurès (Toulouse II)- effectué au Centre d'études et d'expertise sur les Risques, l'Environnement, la Mobilité et l'Aménagement. Depuis de la directive du Parlement européen et du Conseil du 7 juillet 2010 concernant le cadre pour le déploiement de systèmes de transport intelligents dans le domaine du transport routier et d’interface avec d’autres mode de transport dite directive ITS (Intelligent Transport System) et la loi du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité etl’égalité des chances économiques, l’ouverture des données de transport est obligatoire. Bien avant que ces normes imposent leurs dispositions, une trentaine de collectivités territoriales avaient déjà mis en ligne leurs jeux de données de transports. Les réutilisations de données pour proposer un service d’information aux exploitants ont aussi émergé à cette même époque. Le Cerema associé à l’AFIMB s’est aussi lancé dans des initiatives pour favoriser ce mouvement. En charge de mettre en oeuvre des modalités de mise en oeuvre pour ouvrir les données de transport et notamment pour concevoir le Point d’Accès National, l’AFIMB a fait appel au Cerema ainsi qu’à l’entreprise Easter-eggs et la mission Etalab, administrateur du portail national Data.gouv.fr. A cet effet, il a été décidé d’effectuer tout d’abord un premier référencement des jeux de données de transport existant à ce jour, en France afin de concevoir sur Passim l’observatoire de l’Open Data Transport, un outil permettant de mesurer la réalité de mise en oeuvre de l’ouverture de données de transport. Le Cerema par ses compétences et expériences du portail-annuaire est au coeur de sa réalisation. Dans le cadre de ce rapport de stage, il serait ainsi intéressant de se demander dans quelles logiques, le travail du Cerema joue-t-il un rôle dans la mise à disposition des données de transport et dans la conception de l’observatoire de l’Open Data Transport ?
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2145