La dictature de l'amour morbide dans El pasado d'Alan Pauls. Enjeux politiques de la poétique du pathologique et de l'esthétique de l'abject.

Bouyssi, Patricia (2016) La dictature de l'amour morbide dans El pasado d'Alan Pauls. Enjeux politiques de la poétique du pathologique et de l'esthétique de l'abject. [Mémoire]

[img] Text

Bouyssi_Patricia_M22016.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (565kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Bouyssi, Patricia
Directeur de recherche: Courau, Thérèse
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Etudes hispaniques et hispano-américaines
Diplôme: M2 Etudes romanes (Espagnol)
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Français
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Espagnol
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes > Littérature générale
Uncontrolled Keywords: Dictature, Littérature argentine post-moderne, Alan Pauls, Pathologique, Abject, Politique, Mémoire, Sexualité, Désamour, Études de genre.
Mots-clés dans une autre langue: Dictadura, Literatura argentina posmoderno, Alan Pauls, patológico, Despreciable, Política, Memoria, Sexualidad, desencanto, los estudios de género.
Abstract: El pasado est un roman dont la compréhension pleine requiert un effort de contextualisation historique et littéraire. La fiction se déroule en effet pendant la dictature militaire des années soixante-dix en Argentine et son auteur, Alan Pauls, s'inscrit dans un courant "anti-autoritaire" dans l'exercice de l'écriture de la mémoire. Pour servir un questionnement politique sur les stratégies mémorielles et sur le retour du refoule de la violence d'état, il met à contribution des représentations du corps -en lien avec l'amour et la sexualité entre autres- avec le pathologique et l'abject. Mais ce faisant, il reconduit de façon problématique un certain masculinisme, le cadre théorique que nous adoptons pour l'analyse de l'ouvre étant celui des études de genre.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2297