Les enjeux de la TAO dans la traduction en entreprise

Diderotto, Julie (2016) Les enjeux de la TAO dans la traduction en entreprise. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)
Diderotto_Julie_M22016.pdf
Accès : Non accessible

Télécharger (3MB) | Demander une copie

Résumé

Pour ce stage de fin d’études, j’ai passé 6 mois dans l’agence de traduction LC Traduction à Monaco. Il avait été convenu au préalable que je passe 1 à 2 h par jour à aligner d’anciens projets afin d’alimenter les TM de la société en plus de mes tâches de gestion de projets de traduction et d’interprétation. De plus, dans une entreprise de cette taille, il était nécessaire d’être polyvalent et de maîtriser toutes les différentes tâches essentielles au bon déroulement d’un projet. J’ai donc également eu l’occasion d’effectuer des traductions, des QA et des relectures. Par ailleurs j’ai également eu la chance d’effectuer des missions d’interprétation. Au début, je n’étais pas trop sûre de moi, je n’hésitais pas à poser des questions pour éviter de faire des erreurs dans les devis, les courriels de relation client et les démarches à suivre. Après un mois, je pouvais envoyer mes devis sans supervision. J’ai commencé avec de petits projets, au fur et à mesure j’ai commencé à avoir des automatismes et à me sentir un peu plus à l’aise avec des projets plus importants. Les mois de mai et juin ont été assez difficiles, car la masse de travail à l’agence était importante et je devais jongler entre les examens à passer avec l’université de Gênes et le stage. Avec l’arrivée d’une nouvelle collègue au mois de juillet et les vacances d’été, le rythme a légèrement baissé. Ce stage a été très enrichissant : j’ai eu l’occasion de travailler sur des projets de traduction et d’interprétation d’un bout à l’autre et d’acquérir des compétences propres à la gestion de projet et la traduction, mais aussi des compétences relationnelles. J’ai pu mettre en pratique les compétences apprises en cours et aller plus loin que ma première expérience de gestion de projet lors de mon stage de L3. L’agence étant en pleine expansion, j’ai pu participer à des tâches de fond, dont l’intégration de la TAO dans le Workflow. De plus, ce stage m’a permis d’utiliser mes langues de travail quotidiennement et d’en apprendre davantage sur la Principauté de Monaco, les métiers de la traduction et sur moi-même. Le bilan est d’autant plus positif que je vais rejoindre l’équipe de LC Traduction dès cet automne en tant qu’employée et vais ainsi pouvoir continuer à avancer sur les projets débutés et entrer directement dans la vie professionnelle.

Type de document: Mémoire
Type de master: Mémoire master 2
Mots-clés : LC Traduction, Gestion de la TAO, Gestion de projet, entreprise, Interprétation, Traduction
Sujets: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Italien
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Français
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Anglais
UFR / Département: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Centre de traduction, d'interprétation et de médiation linguistique (CETIM)
Diplôme: M2 Trad, Interp et Médiation Ling. (PROSCENIO)
Directeur de recherche: Planas, Emmanuel
Déposé par: Julie Diderotto
Date du dépôt: 28 Nov 2016 11:54
Dernière modification le: 28 Nov 2016 11:54
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2404

Modifier (authentification requise)

Notice du document Notice du document