Étude sur le surtitrage d'opéra

Veissière, Emilie (2016) Étude sur le surtitrage d'opéra. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

Veissiere_Emilie_M22016.pdf


Accès : Accès restreint UT2J

Télécharger (2MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Veissière, Emilie
Directeur de recherche: Capra, Antonella
UFR / Composantes: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Centre de traduction, d'interprétation et de médiation linguistique (CETIM)
Diplôme: M2 Trad, Interp et Médiation Ling. (PROSCENIO)
Sujets: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts du spectacle > Théâtre
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique générale
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Italien
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique comparée
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Français
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Anglais
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Musique
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Multimédia
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Théorie de l'information
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Informatique et langage
Mots-clés en français: Contrainte opéra, Surtitrage théâtre, Situation de communication, Torticolis linguistique fonctionnelle esthétique
Mots-clés dans une autre langue: surtitling opera constraints theatre communication overtitling torticoli linguistic esthetic functional
Résumé en français: L'entreprise Prescott Studio, fondée à Scandicci (Florence Italie) en 1996 est spécialisée dans la médiation linguistique pour le spectacle vivant. Elle collabore avec de nombreux théâtres et opéras d’Italie et du monde. Pendant toute la durée de mon stage de master, nous avons réalisé des surtitres pour l’opéra. Ce mémoire a d’abord pour objectif de retracer les différentes étapes d’un surtitrage pour l’opéra et de dresser un tableau général des techniques qui sont utilisées actuellement. Des recherches ultérieures m’ont permis de réfléchir à ces stratégies et à la matière de travail du traducteur dans le cas de la médiation linguistique pour le théâtre et l’opéra. Tous ces questionnements ont été alimentés par des lectures et des discussions que nous avons eues avec Mauro Conti, pendant et après mon stage. Tout au long de cette étude, je ne remets pas en question que le surtitrage appartient au domaine de la traduction. J’envisage par la suite le surtitrage comme un service professionnel rendu au public, aux chanteurs, au donneur d’ordre. Cela m’amène à considérer le discours dramatique comme étant la matière de travail du traducteur. Le texte oral d’un opéra étant partie intégrante d’une œuvre dramatique, je soulève les particularités de son contexte et pourquoi il est nécessaire d’en tenir compte lorsqu’on surtitre un spectacle vivant. C’est en appréhendant la représentation théâtrale comme une situation de communication interpersonnelle et multimodale que je questionne la place du surtitreur dans celle-ci. A-t-il sa part de subjectivité ? Quelles sont ses responsabilités ? Enfin, la traduction d’une pièce de théâtre ou d’un opéra, qui sont des spectacles vivants, entraine des contraintes linguistiques, esthétiques, fonctionnelles, rythmiques et temporelles. Je m’applique à considérer celles-ci comme moteurs d’un travail créatif qui nécessite de la réflexion et des choix efficaces. Ce mémoire est une étude du surtitrage d’opéra où se croisent deux points de vue : celui du théâtre et celui de la traduction.
Résumé dans une autre langue: The Prescott Studio society, founded in 1996 by Mauro Conti and based in Scandicci (Florence, Italy) is specialized in linguistic mediation for the performing arts. Prescott Studio collaborates with many leading theatres and operas in Italy and around the world. Throughout my internship, we carried out supertitling for operas. This essay intends to trace the different steps used to produce supertitles and provide an overview of the techniques that are used today. Continuing research has allowed me to reflect on these strategies and about the material the translator uses in the case of linguistic mediation for theatre and opera. These issues have been fed by further reading and by discussions at Mauro Conti during and after my internship. This study in no way calls into question the adherence of supertitling to the field of translation. Thereafter, I consider supertitling as a professional service to the public, the singers and the purchaser. It brings me to examine dramatic speech as the working material of the translator. The oral text of an opera is integral part of a dramatic piece; I raise the peculiarities of its context and why it is necessary to take it in account when supertitling for live performances. By studying theatrical performance as an interpersonal and multimodal situation of communication I also analyze the supertitler's roll in it. Does he have a subjective roll? What are his responsibilities? Lastly, translation of live performances such as theatre or opera, lead to linguistic, esthetic, functional, rhythmic and temporal constraints. I try to consider them as motors of a creative work which requires reflection to make efficient choices. Thus, this essay concentrates on opera supertitles to explore the intersection of two creative pursuits: theatre and translation.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2414