Dans quelles mesures le travail coopératif favorise-t-il l’amélioration des savoirs, savoir-faire et savoir-être pour tous les élèves en classe de seconde ?

Gardères, Deborah (2017) Dans quelles mesures le travail coopératif favorise-t-il l’amélioration des savoirs, savoir-faire et savoir-être pour tous les élèves en classe de seconde ? [Mémoire]

[img] Text

garderes_deborah_M22017.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Gardères, Deborah
Directeur de recherche: Martin, Rodolphe
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Langues vivantes étrangères : Anglais
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Anglais
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
Uncontrolled Keywords: Coopération, Travail de groupe, Entraide, Hétérogénéité, Singularités, Solidarités, Vivre ensemble
Mots-clés dans une autre langue: Cooperation, Work in groups, Mutual help, Heterogeneity, Singularities, Solidarities, Living together
Abstract: D’après des études menées depuis plus de trente ans au Canada, en Belgique ou aux Etats-Unis, l’apprentissage coopératif est une alternative pédagogique efficace dans nos classes. L’objectif de cette étude était donc de mesurer l’impact de la coopération dans l’amélioration des savoirs, savoir-être et savoir-faire de la part de tous les élèves dans deux classes de seconde. Nous avons donc tenté de vérifier si ce type d’apprentissage bénéficiait autant aux élèves ayant plus d’aisance en anglais qu’à ceux qui ont plus de difficultés. Nous avons observé les résultats obtenus par les élèves lors de trois tâches, une première tâche en coopération choisie, une deuxième tâche individuelle servant à observer les progrès individuels et une dernière tâche en coopération imposée. Nous avons pu constater le net bénéfice apporté à chacun au niveau de leurs résultats et leurs réactions a posteriori. Notons que l’objectif n’a pas été complètement atteint puisqu’ils ne semblaient pas toujours se rendre compte des compétences de leurs camarades et du bénéfice objectif de leur travail coopératif. Il parait nécessaire de poursuivre cette étude afin de consolider nos observations.
Résumé dans une autre langue: According to Canadian, American or Belgian studies published more than thirty years ago, cooperative learning is an efficient pedagogic alternative in our classes. As a consequence, the purpose of our study was to measure how cooperative learning can impact the progression of different skillsets for all students, variously gifted, in two 10thgrade classes. We observed the students’ results in three different tasks: chosen cooperation, individual work (to serve as a reference for each student’s individual progress) and finally imposed cooperation. The results of our analysis gave an indication of the varying benefit for every student, by their results and their reactions. Nonetheless, our original goal was not fulfilled, as the students did not give due credit to their classmates’ skills and contributions to the tasks. Further studies would be required to confirm our observations.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2538