L'invention du noianc, couleur à caractères

Manent, Lison (2017) L'invention du noianc, couleur à caractères. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

Lison_Manent_mémoire_2017.pdf


Accès : Non accessible jusqu'au 3000.

Télécharger (49MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Manent, Lison
Directeur de recherche: caumon, celine
UFR / Composantes: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Création recherche et innovation en couleur et matière
Sujets: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts appliqués
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts plastiques
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
Mots-clés en français: Le noianc
Résumé en français: Cette recherche que je mène en tant que graphiste-coloriste textile interroge la problématique de l’introduction d’une nouvelle couleur dans le champ chromatique existant. Par l’invention d’un nouveau mot : le noianc, couleur faite de noir et de blanc associés, je me questionne sur les enjeux que peut comprendre une démarche expérimentale Quels sont les procédés plastiques qui conduisent à la création d’une couleur ? Le noir et le blanc sont des couleurs aux croyances et aux significations opposées. Je souhaite les définir comme des polarités qui convergent entre elles plutôt que des opposés. Pour ce faire, il est important de connaître les mises en situation de la couleur noir-blanc présentes dans notre environnement. J’en dégage son usage au sein de la photographie et de la mode. Corrélativement, j’ai voulu comprendre comment le mélange du noir et du blanc peut produire du gris. J’ai alors mis en parallèle le gris optique, créé à partir de la juxtaposition du noir et du blanc, avec le gris « couleur » qui correspond au mélange pictural du duo chromatique. En analysant ces changements d’état, j’ai souhaité mettre en place une méthode expérimentale. D’une façon plus personnelle, je qualifie le noianc comme une couleur à caractères. Cette couleur est faite de motif, de texture et de lumière, elle ne se contente pas du simple pigment. L’expérimentation participe au processus de création. Les différentes opérations menées vont me conduire à étudier et à juger les résultats. On provoque un phénomène et on l’analyse. Je vais définir les caractères du noianc en passant par la réalisation d’un répertoire d’usages. Ce répertoire spécifique expose les effets observés selon différents facteurs. La méthode expérimentale me conduit à réfléchir sur la façon d’investir le domaine du textile avec le noianc. Le designer se doit d’innover en passant par un processus de recherche expérimentale comme le fait le scientifique. Le profil du graphiste-coloriste textile se double alors de celui de chercheur.
Résumé dans une autre langue: The research that I am carrying out as a graphic textile designer and colourist puts questions up front about the introduction of a new color into the existing chromatic field. By the invention of a new word : « noianc », a colour made by combining black and white, I am questioning the stakes at hand with this type of experimental approach. What visual arts or plastic processes lead to the creation of a colour ? Black and the white are colours with opposite beliefs and meanings. I would like to define them as polarities converging on themselves rather than opposites. For that, it is important to know the role-playing of the black-white colour present in our environment. It is used within photography and the fashion industry. At the same time, I wanted to understand how mixing black and white could produce grey. So, I put in parallel optical grey, created from the juxtaposition of black and white, and grey « colour » which corresponds to the pictorial blending of the chromatic duo. I set up an experimental method by analyzing the state of changes. In a more personal way, I qualify the « noianc » as a colour with characteristics. This colour is made of patterns, texture and light and it does not content itself to be pure pigment. The experimentation participates in the creation process. The different operations led me to study and evaluate the results. We cause a phenomenon and we analyze it. I will define the « noianc’s » characteristics by way of a usage list. The specific list presents the observed effects according to different factors. The experimental method leads me to ask how can the colour « noianc » break into the textile industry ? The designer has to innovate by way of an experimental research process, just as a scientist would. The textile, graphic designer and colourist’s profile doubles as one of a researcher.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2807