LA NARRATION COMME RESSOURCE D’INVENTION POUR L’ILLUSTRATEUR Exprimer un univers à travers une pratique de l’écriture et de la narration.

Contier, Virginie (2017) LA NARRATION COMME RESSOURCE D’INVENTION POUR L’ILLUSTRATEUR Exprimer un univers à travers une pratique de l’écriture et de la narration. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

Contier_Virginie_M22017.pdf


Accès : Non accessible

Télécharger (1MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Contier, Virginie
Directeur de recherche: Lécole Solnychkine, Sophie
UFR / Composantes: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Design graphique, communication et édition
Sujets: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts appliqués
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes > Français
Mots-clés en français: Ecriture, Illustration, Livre, Edition jeunesse, Narration, Identité graphique, Animisme
Mots-clés dans une autre langue: Writing, illustration, nature, book, youth edition, story, narration, graphic identity, children,animism
Résumé en français: Le sujet de mon mémoire porte sur l'écriture. Comment l'écriture nourrit mon travail ? Comment elle prend forme ? Dans une première partie j'aborde un aspect de mon travail qui est lié à tout ce qui est de l'ordre du passé, de l'histoire avec un grand H. Cette aspect historique me passionne et injecte une certaine mélancolie dans mes productions. Surtout je mets les fondements de ma pratique qui se développent autour de la création et de l'évolution de l'écriture. Les différentes formes qu'elle a pu prendre, les relations qu'elle a avec notre psychisme. Et surtout la question de l'écriture des mots et l'écriture des dessins. Dans une seconde partie je mets en perspective mon travail d'écriture face au lectorat auquel il se destine. Et dans un premier temps mon travail s'adresse tout simplement à des lecteurs, des lecteurs qui vont se prêter à l'expérience de l'errance de la lecture. Et se sentir porté par un univers. Dans un second temps le lecteur va être porté par la thématique du conte. De son aspect poétique et fantastique mais aussi par le support psychologique qu'il peut lui être proposé. Et surtout, je définis comment je ne définis pas un lectorat...Je ne souhaite pas destiné mon travail à un public en particulier. Cette revendication vient du fait que je considère, avant tout, qu'un sujet peut intérésser une multitude de personnes diverses du moment que celui-ci est touché, que ce soit par le sujet ou l'aspect stylistique. Egalement, j'expose la manière dont l'écriture prend vie et se manifeste dans mon travail. Ainsi que les étapes qui la constitue. En prenant comme exemple l'histoire que j'ai écrite et illustrée, pour mon projet de fin d'étude. Ce qui me permet de définir, dans une troisième partie, un élément primordial dans mon processus qui est le temps. Chose qui m'a amené à divers péripéties pour la réalisation de ce projet. Le temps est un outil qui va définir mon travail et ainsi mes productions. Mais un autre élément prend une place importante, il s'agit de la nature. Elle m'influence par ses aspects et son fonctionnement, surtout précieuse comme le sont les livres, elle m'encourage à la préserver et à la mettre en lumière. Elle est pour moi un réel outil. J'extrait de la nature des éléments et sensation qui guident mon écriture graphique et littéraire. Enfin je détaille et analyse mon travail graphique ainsi que ma pensée avec les artistes, mouvement artistique, écrivain et métier qui m'influencent et m'interrogent. Ce mémoire permet d'exposer ma singularité et de situer ma pratique dans le domaine professionnel. Aujourd'hui j'affirme que je me détache d'une vision de designer graphique pour m'épanouir dans une vision et pratique d'une illustratrice, artiste et auteure. Diverses étiquette qui se rejoignent et qui traduisent une volonté de créer un univers et de le faire évoluer en même temps que ma pratique que je cherche à étendre. Tout en restant dans la narration, je cherche à en explorer tout les possibilités.
Résumé dans une autre langue: The subject of my thesis talk about the writing. How writing enrich my work ? How it takes shape ? In the first part, I talk about the past, " the history with a big H ". Because the historical aspect passionate me, and we can feel this aspect in my work by the melancholic subject. Mostly I make the basline of my practice which develops with the creation of writing in the history. The differently forms it was able to take. And also The relations it has with our psyche. So the questioning betwen the writing of word and the writing of drawing. In the second part, I put in perspective my work of writing against a readership. In the first time my work, simply : My work is aimed at readers, the readers who will live the experience of wandering reading. And the reader who go take away, in the other world... In the second time the reader will entrance in the tale's universe. In his poetic and fantasy aspect but also in his support psychological aspect. Mostly, I describe How I don't describe a readership. I don't want to target my work to a particular audience. I affirm This claim because I consider, above all, that a subject may interest a multitude of diverse people from the moment when this person touched it personally by my work. Likewise, I explain the way in which writing comes to life in my processus. As well as the steps which managed to. And for explain this, I take the exemple of the work of my final studies project. This part allows me to define, in the third part, on primordial element in my writing which is the time. And thanks to this element I lived many adventures during the realisation of my final studies projet. The time is a tool which will define my work. But an other element take a importante place, it's the nature. She; and I say "she" because I'm animist, so I don't want do a difference between an "object" and an "human"; She influences me by his appearance and his functioning. Precious as books are, she encourages me to take care him and to bring it to light. Also, like the time, the nature is an real tool. I extract of the nature elements and sensations which guides my graphic and literary writing. Finally, I describe and analyse my graphic work as well as my thought, my approach with the artists, writers, craft who influence and question me. The thesis allows to expose my singularity and to situate my practice in the profesional world. Today, I affirm that I detach myself from a vision of graphic designer. In order to flourish in a vision and practice of illustrator, artiste, author. Various etiquette that come together and which translate a desire to create a universe and to evolve in the same time my practice. In the goal to expand my pratice in the field of narration, and explore all its possibilites. And beyond this summary of my thesis, and despite my difficulties in english, I know that speak, whrite an other language of mine to abable me to evoluate in my creation processus. So, I have as a mentor JRR Tolkien, wich was a language professor and a fabulous writer. So, his mastery of languages enabled him to create ohter language and all the imaganary world. And, of cours, for my work, project, opportunity...it's very important...
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2867