Comment poétiser une histoire des couleurs passées à venir ?

Veysset, Julie (2017) Comment poétiser une histoire des couleurs passées à venir ? [Mémoire]

[img] Text

julie_veysset_M22017.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (49MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Veysset, Julie
Directeur de recherche: Caumon, Céline
Divisions: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Création recherche et innovation en couleur et matière
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Art et histoire de l'art > Art médiéval
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Art et histoire de l'art > Art moderne
Uncontrolled Keywords: couleurs ,Moyen Âge-de nos jours, histoire
Abstract: Ce mémoire traite des couleurs du Moyen Âge et d'aujourd'hui dans deux périodes en particulier avec le bleu en toile de fond. La recherche du ou des passages de la matérialité à l'immatérialité de la couleur sont étudiés. Ces allers-retours sont-ils atemporels ? Sont-ils une composante inhérente à la couleur ? La couleur est tout d'abord abordée au XIIe et XIIIe siècles en Occident. Au Moyen Âge, la couleur n'existe pas par elle-même. Puis les pouvoirs, royaux et surtout religieux “s’approprient la couleur”. Avec le symbolisme religieux qui se crée autour de la couleur bleue, une analyse est faite de sa nouvelle perception dans la société médiévale des XIIe et XIIIe siècles . A travers le bleu, nous voyons comment la couleur passe de la “couleur-matière” à la “couleur-concept”. Par un focus sur les XXe et XXIe et par le travail de quelques artistes sont ensuite montrés les liens qui peuvent être faits entre ces deux périodes. Le “bleu” reste une couleur spirituelle pour certains d'entre eux mais la couleur acquiert d'autres dimensions. La couleur existe pour elle-même. La question des passages de la matérialité à l'immatérialité de la couleur se retrouve dans l'art contemporain. La couleur est au service d'une cause, d'une idée. Quelle que soit la période, le domaine de la couleur semble être un lieu privilégié où se rencontrent spiritualité et poétisation.
Résumé dans une autre langue: This thesis deals with colors and in particular colors of the Middle Ages and colors in our contemporary world with blue as a backdrop. The search for the passage or passages of materiality to the immateriality of color are studied. Are these passages that go back and forth timeless ? Are they an inherent component of color? To begin, color is presented in the western world through the twelfth and thirteenth centuries. In the Middle Ages, color does not exist by itself. Then the ruling powers, royal and especially religious, “appropriated color”. With the religious symbolism concerning the blue color is analyzed the growing enthusiasm and the new perception in medieval society of the twelfth and thirteenth century for it. Throughout the “blue” is seen how color has transformed from a "material or substance" color to a "concept"color. Then, the links that can be made between these two periods of history with a focus on the twentieth and twenty-first centuries through the work of a few Western artists are showed. The “blue” is still a spiritual color for some of them but color get new significant features. The color exists by itself. The matter about passages of materiality and immateriality of color is still found in contemporary art. The color is intended to stand for a cause, an idea. The color field seems to be, whatever the period, a special place where meet spirituality and poetics.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2885