Réseaux sociaux numériques et socialisation politique des jeunes

Debise, Victoria (2017) Réseaux sociaux numériques et socialisation politique des jeunes. [Mémoire]

[img] Text

debise_victoria_M22017.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (569kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Debise, Victoria
Directeur de recherche: Boubée, Nicole
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Documentation
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Uncontrolled Keywords: Socialisation politique, Réseaux sociaux numériques, Consommation médiatique, Adolescents, Engagement politique
Abstract: L'évolution de l'environnement politique et social ces dernières années avec l’apparition de nouveaux outils de communication et d'information dans le web 2.0 entraînent une reconfiguration des espaces civiques et interroge sur leur impact dans le processus de socialisation politique. L'objectif de cette recherche est d'analyser la participation des réseaux sociaux numériques au processus de socialisation politique des jeunes, qui les utilisent abondamment. Inscrite dans une démarche qualitative, l'étude s'appuie sur des entretiens semi-directifs auprès de sept lycéens âgés de 15 à 18 ans. Une analyse thématique transversale nous a permis d'arriver à la conclusion que le rôle des réseaux sociaux numériques dans le processus de socialisation des jeunes est relatif. En effet, les réseaux sociaux numériques reconfigurent le rapport des jeunes au politique qui reste subjectif et parfois ironique. Ils sont conscients du potentiel démocratique de ces réseaux et de leurs limites. Les jeunes ne s'engagent que minoritairement dans les formes traditionnelles d'engagement politique. De plus, apparaissent de nouvelles conduites politiques et civiques juvéniles de façon marginale dans les réseaux sociaux. Malgré tout, ces nouveaux médias contribuent à développer des compétences informationnelles civiques et responsables mais qui sont très hétérogènes. Leur consommation médiatique est marquée par l'interdépendance des médias sociaux et traditionnels auxquels ils accordent leur confiance. De plus les agents et milieux conventionnels de la sphère privée jouent encore pleinement leur rôle dans le processus de socialisation politique.Paradoxalement, nous constatons que les jeunes témoignent d'une volonté de distance face au politique alors qu'ils sont effectivement politisés.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3010