Observation d’un élevage de phasmes en moyenne section

Marcilly, Léa (2017) Observation d’un élevage de phasmes en moyenne section. [Mémoire]

[img] Text

marcilly_lea_M22017.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Marcilly, Léa
Directeur de recherche: Léna, Jean-Yves
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Observation, Représentations, Vivant, Moyenne section, Élevages, Phasmes
Mots-clés dans une autre langue: observation, Conceptions, Living, Middle section, Breeding, Stick insects
Abstract: Au cours de mes recherches, j’ai pu constater que les activités relatives aux sciences servaient souvent de support à des activités langagières ou étaient très dirigées vers un savoir à transmettre absolument. Pour moi, cette vision est contraire à la volonté des enseignants de faire devenir élève les élèves de maternelle et de les rendre actifs dans leurs apprentissages. C’est pourquoi, je voulais étudier si les enfants de cet âge sont capables d’être actifs dans des activités scientifiques, de faire des hypothèses, des conclusions. Ainsi, je me suis tournée vers l’observation, activité première de toute démarche scientifique et surtout l’observation libre, non dirigée. La classe a été séparée en deux groupes: un, accomplissant une phase d’observation non guidée ou libre et un autre ne l’accomplissant pas. La constitution des groupes s’est faite de sorte qu’ils soient hétérogènes après l’exploitation des données d’un premier recueil des conceptions initiales. Après chaque phase d’observation, un nouveau recueil des conceptions a été fait de façon standardisée. Il en est de même après la phase d’institutionnalisation. Suite aux différentes observations et à la séquence menée en classe sur les phasmes, les représentations des élèves sur le vivant ont évolué. Toutefois, celles du groupe ayant participé à l’observation non guidée ont plus évolué que les autres.
Résumé dans une autre langue: In my research, I found that science-based activities often served as a support for language activities or were very much directed towards knowledge to be transmitted. For me, this vision is contrary to the teachers' desire to make kindergarten's pupils become pupils and to make them active in their learning. That's why I wanted to study whether children of this age are capable of being active in scientific activities, making assumptions, conclusions. Thus, I turned to observation, the primary activity of any scientific process and especially the free, unguided observation. The class has been separated into two groups: one, completing a phase of unguided or free observation and another not accomplishing it. The groups were formed in such a way that they were heterogeneous after using the data from a first collection of initial conceptions. After each observation phase, a new collection of conceptions was made in a standardized manner. The same is true after the institutionalization phase. As a result of the various observations and the classroom sequence on the phasmids, the representations of the pupils on the living have evolved. However, those of the group who participated in the unguided observation have evolved more than the others.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3039