Le traitement éducatif de la violence à l'écran: représentations et attitudes des personnels enseignants du second degré

Blanchet, Quitterie (2017) Le traitement éducatif de la violence à l'écran: représentations et attitudes des personnels enseignants du second degré. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

blanchet_quitterie_M22017.pdf


Télécharger (879kB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Blanchet, Quitterie
Directeur de recherche: Sahut, Gilles
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Documentation
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Uncontrolled Keywords: Éducation aux médias et à l’information, Images violentes, Lecture de l’image, EMI
Abstract: Cette étude cherche à interroger les représentations et les attitudes des personnels enseignants du second degré en lien avec la violence à l'écran, afin de rendre compte d’un possible décalage ou d’une continuité entre conceptions savantes de la violence à l’écran et conceptions spécifiques des professeurs. Par la catégorisation des propos des participants, nous tentons d’établir une typologie des conceptions de ces derniers ayant pour finalité l’identification des leviers et des obstacles à l’éducation à l’image violente. Nous souhaitions de la sorte interroger les raisons du manque d'action pédagogique autour de la violence à l’écran et réfléchir aux moyens d'intervenir du point de vue éducatif. Nous avons opté pour une approche qualitative et des entretiens semi-directifs collectifs afin de réaliser une analyse thématique transversale des données. Les blocages éthiques, pédagogiques, institutionnels et organisationnels mis en évidence dans nos résultats sont autant de freins au développement d’une éducation à l’image violente. Néanmoins, l’implication des professeurs documentalistes dans l’EMI et l’engagement des éducateurs constituent un levier majeur dans la réalisation de cet objectif. Les professeurs documentalistes peuvent se faire l’écho des avancées de la recherche et encourager l’action pédagogique autour d’un enjeu aussi crucial que celui de l’éducation à l’image violente.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3236