Aurières anciennes de la Châtaigneraie (Sud Aurillac, Cantal)

Hubert, Elodie (2017) Aurières anciennes de la Châtaigneraie (Sud Aurillac, Cantal). [Mémoire]

[img] Text

Hubert_elodie_M22017.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (3MB) | Request a copy
[img] Text

Hubert_elodie_M22017_annexes.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (18MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Hubert, Elodie
Directeur de recherche: Cauuet, Béatrice
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M2 Arts, Sociétés et Environnements de la Préhistoire et de la Protohistoire : Europe, Afrique (ASE2P)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie
Uncontrolled Keywords: archéologie minière, exploitation, or, Protohistoire, Cantal
Mots-clés dans une autre langue: mining archaeology, extraction, gold, Protohistory, Cantal.
Abstract: En France, dans les massifs montagneux, d’anciennes mines d’or en roche à ciel ouvert sont parfois visibles dans le paysage. Ces aurières consistent en fosses à profil en U/V et bordées de déblais miniers sur leurs bords supérieurs. Ces vestiges miniers anciens, bien étudiés et fouillés pour partie en Limousin sont datés de l’âge du Bronze à la fin du second âge du Fer. Ces données constituent le référentiel archéologique le plus complet du corpus sur la question. La découverte d’aurières, au sud-ouest du Cantal, par des prospecteurs-géologues du BRGM, est venue alimenter ces recherches. Des premières prospections archéologiques furent menées par Ph. Abraham en 2000. Par ailleurs, les contextes archéologiques sont très mal connus dans le secteur. Ainsi, une étude archéologique minière de ces chantiers, réalisée à partir d’archives du BRGM et de missions de terrain, est proposée ici. Un inventaire avec état des lieux pour ce district minier inédit a été réalisé. Les comparaisons archéologiques avec les vestiges lémovices permettent d’avancer l’hypothèse que les aurières du district de Prunet ont probablement fonctionnées durant la Protohistoire.
Résumé dans une autre langue: In France, in the mountainous massifs, ancient hard-rock gold mines (open-pit mining) are sometimes visible in the landscape. This open-pit gold mines have a U/V profile and are surrounded by dumps on their higher edges. This old mining vestiges, well studied and excavated to some extent in Limousin are dated from the Bronze Age to the end of the Second Iron Age. These data constitute the archeological reference the most complete of the corpus on this question. The discovery of gold open-pit mining, in south-west of Cantal, by geologists-prospectors from the BRGM, has completed this research. First archaeological surveys were conducted by Ph. Abraham in 2000. Moreover, the archaeological contexts are very badly known. So, a first mining archaeological study of these sites, done with archives of BRGM field missions, is proposed here. An inventory with the state of art for this new mining district has been performed. Archaeological comparisons with the Lemovici vestiges allow to put forward the hypothesis that the gold open-pit mining of the district of Prunet probably functioned during the Protohistory.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3401