Les ressources humaines du secteur médico-social face au harcèlement sexuel : entre déni et prévention.

March-Gresse, iris (2017) Les ressources humaines du secteur médico-social face au harcèlement sexuel : entre déni et prévention. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

March-Gresse_Iris_M12017.pdf


Accès : Non accessible

Télécharger (574kB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: March-Gresse, iris
Directeur de recherche: Lapeyre, Nathalie
UFR / Composantes: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Sociologie
Diplôme: M1 Genre, Egalité et Politiques Sociales (GEPS)
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes sur le genre
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Travail social
Mots-clés en français: harcèlement sexuel, Violence de genre, Travail, Femmes, Secteur médico-social
Résumé en français: L'objectif de ce mémoire est d'aborder le harcèlement sexuel au travail du point du vue des employeurs et employeuses ou, en l'occurrence, de leurs représentants. Après avoir constaté un certain manque de littérature sur le sujet, mais également une absence d'investissement de la part de ces personnes dans la lutte contre le harcèlement sexuel au travail, il s'est agit de comprendre pourquoi les employeurs et employeuses, les directeurs et directrices générales et les ressources humaines ne semblaient pas se sentir concerné.e.s par le sujet. Dans un premier temps, un retour est effectué sur l'apparition de la notion, sur son développement théorique et juridique. Puis l'accent est mis sur une définition plus précise de la notion et la manière dont les femmes peuvent en faire l'expérience au travail. Tout cela afin de mieux cerner les enjeux qui l'entourent dans la lutte contre les inégalités femme-homme. Enfin, grâce aux entretiens réalisés avec des DG et DRH1 du secteur médico-social et aux autrices ayant étudié le sujet, nous examinerons les différents facteurs pouvant expliquer cette absence d'action et de prévention dans les entreprises autour du harcèlement sexuel. Les DG et DRH interrogé.e.s exerçant tous dans le secteur médico-social, les particularités du secteur ont été prises en compte tout au long du mémoire, et les résultats obtenus ne peuvent pas être généralisés à l'ensemble du secteur privé.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3428