Seconde Nature

Leclerc, Vincent (2017) Seconde Nature. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)

leclerc_vincent_M22017.pdf


Accès : Non accessible

Télécharger (32MB) | Demander une copie
Type de document: Mémoire
Auteurs: Leclerc, Vincent
Directeur de recherche: Hoffmann, Carole
UFR / Composantes: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Arts Plastiques - Design
Diplôme: M2 Création Numérique
Sujets: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts appliqués
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts plastiques
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Art numérique
Mots-clés en français: numérique, expérience, installation, immersion, art digital, nature, microscopie, interactivité.
Résumé en français: Ce projet a pour intention de donner un regard différent sur le monde qui nous entoure et la nature, par le biais du numérique et du monde de l’infiniment petit imaginaire que nous avons créé avec Valentin Bachelot et Selma Benramdane. L’idée est d’utiliser notre installation pour provoquer une prise de conscience du spectateur, le pousser à voyager dans la complexité et l’étrange beauté des mondes minuscules qui nous entourent et que l’on observe au quotidien sans jamais vraiment les voir. Seconde Nature nous immerge dans des structures qui se veulent visuellement inspirées des domaines microscopiques et au-delà, jusqu’à l’univers quantique. On passe d’une étape à l’autre en jouant avec les échelles jusqu’à en perdre la notion de taille et d’importance, perturbant ainsi les sens. Le corps est impliqué par le biais de gestes permettant d’influer sur la projection et les éléments qui la constitue, à travers un dialogue où le numérique est ici utilisé comme un prolongement du corps humain. L’utilisateur apprend peu à peu à connaitre les conséquences de ses mouvements, ceux-ci modifiant sons et objet, tandis qu’il progresse lentement dans ce voyage multi-sensoriel.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3449