Paraître - par êtres : cultiver le genre dans les apparences : Toulouse, XVIIIe siècle.

Piboubès, Talissa (2017) Paraître - par êtres : cultiver le genre dans les apparences : Toulouse, XVIIIe siècle. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)
Piboubes_Talissa_M12017.pdf
Accès : Non accessible

Télécharger (170MB) | Demander une copie

Résumé

Le vêtement est un bien de consommation qui appelle divers sens comme la vue et le toucher, il invite à s'intéresser à sa matérialité. Lorsqu'il est revêtu, il prend une signification tout autre. Dans les comportements vestimentaires s'incarne la « culture des apparences » : une histoire des pratiques qui découlent du costume. Le vêtement est aussi un révélateur des mentalités des sociétés puisqu'il est le témoin qui les extériorise directement sur le corps. Il entre de ce fait en contact avec des disciplines telles que la sociologie, l'anthropologie ou même la psychologie et il se place comme objet d'étude privilégié au coeur des sciences sociales. À l'instar de Daniel Roche avec son ouvrage La culture des apparences. Une histoire du vêtement (XVIIe-XVIIIe siècle) nous proposons de brosser le tableau des apparences toulousaines au XVIIIe siècle d'après une étude des inventaires de biens après décès.

Type de document: Mémoire
Type de master: Mémoire master 1
Mots-clés : vêtements, Toulouse, 18e siècle, société
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire moderne
UFR / Département: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire
Diplôme: M1 Histoire et Civilisations modernes et contemporaines
Directeur de recherche: Mouysset, Sylvie
Déposé par: Talissa Piboubes
Date du dépôt: 07 Sep 2017 12:16
Dernière modification le: 07 Sep 2017 12:16
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3497

Modifier (authentification requise)

Notice du document Notice du document