Action Coeur de Ville : Vers la simplification des projets de revitalisation des centres-villes des villes moyennes ? L'exemple du centre-ville de Pau.

Clain, Frédéric (2018) Action Coeur de Ville : Vers la simplification des projets de revitalisation des centres-villes des villes moyennes ? L'exemple du centre-ville de Pau. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Frédéric.Clain_master2.pdf


Télécharger (5MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Clain, Frédéric
Directeur de recherche: Boldron, Benoit
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M2 Aménagement et projets de territoires
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie urbaine
Uncontrolled Keywords: centre-ville ; environnement ; logement ; périphérie ; Plan Action Coeur de Ville
Abstract: Après une dizaine d’années de politiques en faveur des grandes agglomérations, l’hiver 2017-2018 apparaît comme une période charnière en matière d’aménagement du territoire en France. Le gouvernement annonçait le 15 décembre 2017 le déploiement d’un nouveau plan d’aide national à destination des centres-villes des villes moyennes : le Plan Action Coeur de Ville. Cette politique mobilise une enveloppe exceptionnelle de 5 milliards d’euros sur 5 ans, financée par l’Etat, la Caisse des dépôts et consignations, Action logement et l’Agence Nationale de l’Habitat. Ainsi, les centres-villes des villes moyennes deviennent la nouvelle « priorité nationale » sous la Présidence d’Emmanuel MACRON. Action Coeur de Ville est donc la réponse, bien que tardive, au déclin général des centres-villes, dont le diagnostic est aujourd’hui connu de tous et partagé : déclin démographique ; logements inadaptés, dégradés et insalubres ; vacance commerciale ; développement de la périphérie ; précarité socio-économique des habitants… L’inaction des pouvoirs publics n’était plus permise tant la crise traversée par ces villes était grande. Action Coeur de Ville tente, d’une part, de donner aux villes pionnières les moyens d’aboutir leur projet et, d’autre part, d’apporter aux villes plus fragiles de l’ingénierie et des financements, afin de construire et de mettre en oeuvre la revitalisation de leur centre-ville. A travers ce plan, le gouvernement met l’accent sur la rationalisation et la simplification de l’action publique. Pau, l’une des 222 villes sélectionnées en mars 2018, devrait prochainement signer un contrat avec l’Etat et définir un périmètre d’intervention et de rationalisation des outils existants appelé ORT (Opération de revitalisation territoriale). Cependant, à l’heure actuelle, la loi portant l’Evolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique, qui cadre le plan national, n’est toujours pas promulguée cinq mois après l’annonce des villes sélectionnées. La simplification de l’action publique à destination des centres-villes est en marche, mais peut-être au dépend d’un véritable travail de fond sur le commerce, l’environnement et le traitement des centres-villes avec leur périphérie…
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3569