Les effets du soutien social professionnel et personnel sur la relation entre stress - santé mentale au travail.

Biller, Lili (2017) Les effets du soutien social professionnel et personnel sur la relation entre stress - santé mentale au travail. [Mémoire]

[img] Text

Mémoire BILLER.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Biller, Lili
Directeur de recherche: Cascino, Nadine
Divisions: UFR de Psychologie
Diplôme: M1 Psychologie sociale, du travail et des organisations
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Psychiatrie et santé mentale
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Psychologie sociale
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Santé publique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Travail social
Uncontrolled Keywords: Stress professionnel, Soutien social professionnel et personnel, Santé mentale
Mots-clés dans une autre langue: Occupational stress, Professional and personal social support, Mental health.
Abstract: Dans cette recherche, sont étudiés - sous l’approche transactionnelle du stress de Bruchon-Schweitzer - le stress élevé et faible dû aux situations de travail. Partant du postulat que ces situations de stress sont délétères pour la santé mentale, nous interrogeons la possibilité d’une modulation de cet effet par le soutien social professionnel et personnel. Notre échantillon est composé de 74 professionnels du notariat interrogés par questionnaires. Ce dernier recueille leurs caractéristiques personnelles et professionnelles, leur niveau de stress et leur satisfaction de la nature du soutien professionnel et personnel. Ainsi que leur anxiété, leur satisfaction professionnelle et leur estime de soi. Les comparaisons de moyenne réalisées confirment un effet délétère du stress sur la santé mentale. On trouve un effet direct favorable de la satisfaction de la nature du soutien qui est confirmé par les effets combinés de ce soutien, même s’il parait n’agir la plupart du temps que si le stress est faible. La satisfaction du soutien des collègues module favorablement l’impact du stress sur la santé mais le soutien des amis n’a pas d’impact sur cette relation. Enfin le soutien familial n’agit que si le stress est faible et uniquement sur l’estime de soi. On peut conclure d’un effet délétère du stress sur la santé mentale et d’un effet modulateur favorable du soutien mais qui reste insuffisant face à un stress élevé.
Résumé dans une autre langue: In this research, under the transactional stress approach of Bruchon-Schweitzer, stress and low effect on work situations are studied. Based on the assumption that these stress situations are deleterious to mental health, we question the possibility of a moderation of this effect by professional and personal social support. Our sample consists of 74 notarial professionals interviewed by questionnaires. The latter collects personal and professional characteristics, stress levels and satisfaction with the nature of professional support and staff. As well as your anxiety, job satisfaction and self-esteem. Comparisons of mean reactivity confirmed a deleterious effect of stress on mental health. There is a positive direct effect of satisfaction of the nature of support that is confirmed by the combined effects of support, even if it is ready for most times and stress is low. The satisfaction of colleague support moderates the impact of stress on health but the support of friends has no impact on this relationship. Finally, family support works only if stress is low and only on self-esteem. One can conclude from a deleterious effect of stress on mental health and a favorable moderator effect of support but which remains insufficient in the face of high stress.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/3659